Les Trois Royaumes

Incarnez un personnage durant l'époque des Trois Royaumes de Chine.Quelle voie choisirez vous?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Diao Chan
La Rose Mortelle
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 03/03/2011
Localisation : Danse sur le champ de bataille

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Mer 13 Avr - 19:00

Pendant qu'elle couraient avec ses hommes vers le nord, Diao Chan remarqua un homme assez massif tout vêtu de vert hurlé qu'il fallait faire attention car le champ de bataille état dangereux ajoutant par la même occasion que la sorcellerie des Turbans Jaunes y était pour quelque chose. A peine ce celui-ci avait t-il crier de prendre garde qu'il se reçu un jet d'eau dans la figure et à en juger ses plaintes ce devait être de l'eau bouillante. Ce dernier posa un genou au sol et la jeune femme accourue vers lui histoire de voir si elle pouvait se rendre utile. Elle le regarda se lever puis s'en approcha de nouveau approchant son visage de plus près pour examiner son visage. Bien sur elle ne s'y connaissait pas en médecine mais... Mais elle voyait bien que l'eau l'avait quand même bien atteint. Elle entendant plusieurs de ses hommes hurlés Diao Chan se retourna d'un coup et tourna de nouveau pour esquiver les jets d'eau et commença à parler.

"Soldats faites attention voyons..." Elle les regardas avec inquiétude puis ajouta "Vous avez entendu ce que cet homme a dit? Formez quelques petits groupes et marchons vers le camp ennemi."


Les hommes en violet commencèrent à former quelques petits groupes d'hommes marchant et se dispersant pour ne pas se faire avoir. La belle enchanteresse se tourna de nouveau et se décida à marcher avec ses hommes près de l'armée verte. Dès qu'ils sortirent de la base elle leva un peu son fouet et fonça vers un petit groupe de soldats jaune. La elle abattit gracieusement son fouet sur certains tournant sur elle même pour esquiver quelques attaques ensuite elle se laissa glissée sur le sol se leva rapidement et attaqua de nouveau avec son arme puis leurs tourna le dos accompagnant l'arme avec elle qui se posa sur elle et d'un coup la libéra tout en tournant avec élégance ce qui atteint plusieurs homme.

La jeune femme posa une main sur sa taille et frappa comme plusieurs fois à droite et à gauche tout en marchant tranquillement. Lorsque le dernier homme arriva attaqua elle donna en même temps un coup mais elle ne fut pas assez rapide et se reçu le pommeau dune épée dans les côtes lâchant un cri de douleur presque inaudible posant un genou et une main à terre. L'assaillant se mit à rire et frappa cette fois avec sa lame. Elle ferma les yeux très fort et n'entendit plus rien à pars quelqu'un qui s'écroula au sol. Elle ouvrit les yeux et remarqua que celui qui était tombé venait de se faire tué d'une flèche en pleine tête.

"Fiou c'était moins une encore..."


Diao Chan se releva doucement puis se tourna de nouveau vers ses hommes et leurs fit signe d'avancer avec elle reprenant sans plus attendre la marche. L'armée verte avait prit du retard mais la jeune femme n'avait pas de temps à perdre elle sinon l’infâme seigneur Dong Zhuo en ferait encore des siennes une fois de plus.

"Soldat allons-y! Marchons vers le camp ennemis et tendant leurs les bras de Morphée."


Action: Se dirige toujours vers le camp principal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zao Fei
Général et Héros du Shu/ Bras droit de Liu Bei
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Sam 30 Avr - 20:11

Zao Fei et ces troupes continuèrent le combat contre les unités de He Yi et Gao Sheng. Les troupes de Zao Fei se battait avec deux unités ennemis mais tenait plus ou moins bon malgré le nombre supérieur de l'ennemis.

-Tenez bon! s'exclama t-il a l'intention de ces soldats. Zao repris le combat et envoya plusieurs soldats rejoindre le monde des morts, puis il fixa plusieurs soldats qui lui faisait face. Approchez-vous et je vous promets d'abréger votre vie! Dit-il en faisant tournoyer sa lance au dessus de lui avant de la placer derrière lui légèrement à l'horizontal, la tenant dans sa main droite. Zao Fei fonça sur les soldats et les envoya rejoindre les corps sur le sol d'un simple tournoiement de sa lance.

[Le moral du Shu augmente]
[Les troupes de Zao Fei combattent]
[Les troupes de Zao Fei sont en mauvaise posture]

[HRP: Désoler pas très motivé se soir, beaucoup de boulot.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Ce
Roi Huan de Chang Sha
avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 21
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Lun 2 Mai - 21:33

Au Camp Wu

" Le général Zao Fei, du Shu tente toujours une résistance aux Turbans Jaunes ! Que Faire ? "
" Laissez le donc, il devra bien se replier ! Je veux que vous continuez de leur faire croire mon deuil. "

Il faisait maintenant nuit, la pleine lune éclairé le Camp Wu, mais loin de ce camp, Lü Meng préparait quelque chose.

*Il y a un mouvement chez l'ennemi ! Je doit réveiller mon seigneur avant la catastrophe*
Alors même que Lü Meng commenca la lettre il eu la grande idée, de rester ici et d'attendre le départ du gros des troupes des rebelles. Ensuite il prendra le Camp Principal des Turbans Jaunes, si son plan marche, la victoire sera au Wu !

HRP : C'est un peu court mais c'est ce que tu voulait Guan non ?

_________________
Comme disait mon ancétre : " Lorsqu'un chat se tient à l'entrée du trou du rat, dix mille rats ne se hasardent pas à en sortir; lorsqu'un tigre garde le gué, dix mille cerfs ne peuvent le traverser. "

Au nom du Wu, Invité doit mourir


Sun Ce's Théme : https://www.youtube.com/watch?v=RVTnyW4gx9o&feature=related
Wu's Theme : https://www.youtube.com/watch?v=_F1BKQBUxbE
Sun Ce's Army Theme : https://www.youtube.com/watch?v=wQfSoNVt63Y&feature=related
Imperial's Theme of Wu : https://www.youtube.com/watch?v=VvmIqks5wqI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cao Cao

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 21
Localisation : Banlieue de Paris

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Mar 3 Mai - 17:44

" MonSeigneur, au rapport, des fantômes attaquent nos troupes, pour le moment les Wei sont encore bloqué prés du second palais ! "

Ces mots hantait les pensée de Cao Cao,* comment empêcher l'attaque de fantôme ? Comment se défendre contre eux ? Comment les tuer ?!? *

Puis soudain Cao Cao pensa, fit les 100 pas et ...


" OUI !!! Les flammes ! LES FLAMMES ! Brulons les ! Peut-être que cela marchera ! "

Le Héros du Chaos fit de grand geste et des messagers partirent, des archers devaient être mené par un certain ... Xiahou Ba, ce dernier était le fils de Xiahou Yuan, et lorsque Xiahou Yuan fut convoqué par Cao Cao pour l'accompagner, celui-ci recommanda son fils, c'est donc le moment pour ce prodige de faire ces preuves.

1000 Archers montés partirent donc avec le jeune guerrier et Cao Cao lui envoya une lettre :


" Pour vaincre les fantômes tu doit les bruler, je ne suis pas sur que ce plan marchera alors je vait continuer de réfléchir et je viendrai en personne ensuite, là-bas il y a aussi des Wei, passe leur donc le message ! Cela devrait les encouragé !"

HRP : Une fois de plus court mais c'est pour relancer l'est

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jeuxvideo.com/forums/0-25083-0-1-0-1-0-dynasty-warrio
Zhang Liao
Le Démon de He-Fei
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 21
Localisation : Mc.Do

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Mar 3 Mai - 20:05

" Soldats ! Nous y sommes presque ! Plus que quelques heures, et nous atteindrons le champ de bataille, synonyme de gloire éternelle ,pour nous, fière soldat du seigneur Dong Zhuo ! Perforons leurs corps à l'aide de nos lances ! Effrayons les avec nos cris puissants ! Abattons les avec notre rapidité ! Écrasons les pour la voie du guerrier ! VICTOIRE ! "

D'un seul coup, 1000 hommes, plus entraînés les uns que les autres, répondirent à leur officier d'un grand cri, qui aurait fait fuir une meute de tigres enragés.

Voilà plus de 5 jours que les fières cavaliers violets galopaient à toutes allures, espérant qu'ils pourraient vaincre ne serait-ce que quelques hommes. Zhang Liao, talentueux général de Dong Zhuo, s'était porté volontaire pour secourir les forces alliées, dans un combat qui s'annonçait comme acharné. D'après ce qu'on lui avait dit, les soldats du front Est avaient subi des sérieuses pertes, notamment celle d'un officier. Sur le front central, un officier Shu avait mit en péril les liens que son royaume entretenait depuis un certain temps avec le royaume Wu. Et pour finir, comme son homologue du front Est, le front Ouest avait quelques problèmes, notamment la perte d'un officier.


* Humpf...Il n'en faut pas plus pour que nos hommes brillent et fasse parler d'eux dans toute la Chine...Il faut profiter de cette occasion et de la déroute des troupes Shu pour que le royaume de Dong Zhuo prenne de l'importance...Nous ne sommes pas de vulgaires pions. *

Soudain, un jeune cavalier augmenta son allure et s'approcha de lui. Rien qu'à se démarche, on pouvait voir qu'il était effrayé.

" Ma..Maître ! "

L'officier prodige sortit de ses pensées.

" Oui, qu'y a t-il ? "

" Euh...Eh bien, ça fait bientôt 2 jours que nous galopons sans nous arrêter, sans nous reposer ou encore sans manger. Pourrions nous... "

Zhang Liao lui lança un regard froid, ce qui le calma tout de suite. Il ralentit et reprit sa place dans le rang.

* Manger...Et puis quoi encore ? Petit, tu ne le sais pas encore, mais cette bataille sera surement la plus importante de toutes nos vies. Elle marquera au fer chaque royaume. Nous ne pouvons pas nous permettre de perde encore plus de temps. *

Aussitôt, l'homme vit une tour de garde.

* Enfin ! * se dit-il.

100 archers bandèrent leurs arcs sur les cavaliers et un garde demanda ce qu'il venait faire ici, et surtout, que l'officier en charge de ces troupes s'identifie.

" Je suis Zhang Liao, général de Dong Zhuo. Nous sommes venus apporter notre aide aux troupes alliées dirigées par le seigneur He-Jin. Je dirige un millier d'hommes sur-entraînés et ils sont prêt à abattre toutes les menaces à l'Empereur. "

" POUR L'EMPEREUR " crièrent-ils tous.

" Gloups....Tr..Très bien ! Ouvrez les portes ! Un homme vous guidera jusqu'à vos quartiers si vous voulez vo..."

" Pas la peine ! Nous irons directement sur le champ de bataille ! " s'écria le monstre vêtu de violet.

Ils entrèrent tous dans un vacarme infernal, mais suffisant pour redonner aux troupes du moral pour vaincre l'ennemi.

" Je vous demande juste de me présenter la carte de la bataille et les nouvelles de cette dernière. "

" Tenez. Deux officiers ont étés contraints de se replier, ils sont actuellement dans la tente médicale. Le front Est est en difficulté face aux troupes de Zhang Jiao, le front Centrale avance assez bien et pour finir le front Ouest est lui aussi en difficulté. Qu'allez vous faire ? "

Zhang Liao regarda la carte, tomba dans ses pensées un bref instant puis se dirigea, sans répondre à la question du maître de camp, vers la tente du général en chef, He-Jin.

* Rien de nouveau sur le champ de bataille.*

Il arriva dans la tente de He-Jin. C'était une immense tente où parlait quelques stratèges et bien sur, He-Jin. L'officier à la lame pure, s'agenouilla et se présenta :

" Mon Seigneur He-Jin, je suis Zhang Liao, officier de Dong Zhuo. Mon maître m'envoi vous aider dans votre quête de paix contre les rebelles. Quand pourrai-je passer à l'attaque ? "

Il y eut un moment de silence dans la tente du généralissime. Puis, ce dernier se décida à parler, impressionner par l'efficacité de ce nouvel officier, méconnu du public.

" Ah ! Les renforts ! Enfin ! Ce sera un plaisir de te compter parmi nos rangs, officier. Combien d'homme as tu à ton commandement ? "

" 1000 cavaliers messire. "

" Très bien ! Viens ! Entre. "

Il s'avance dans la tente. Elle était parfumé d'une odeur de nourriture délicieuse.

" Voilà la carte avec tout ce que nous s'avons aujourd'hui. Des renforts du Wei devraient arriver sous peu sur le front Est avec 1000 archers. Pas de problème à ce niveau là. Ensuite, sur le front Centrale, le général Wu, Sun Ce prépare une stratégie. Aux dernières nouvelles ,il n'a pas besoin de renfort. Par contre, le front Ouest est en grande difficulté. Il faut les soutenir, sinon, cet aile risque de tomber aux mains de l'ennemi ".

" Seigneur, j'y vais tout de suite. Nous nous reverrons à la fin de la bataille. Mes hommages "

Après avoir frapper d'un poing puissant sans sa main, Zhang Liao s'en alla laissant derrière lui des hommes abasourdis par sa confiance en lui et en ses capacités.

" Messieurs....Cet homme sera un général très important dans l'ère qui arrive. " ajouta He-Jin.

--------------------------------

Quelques minutes après, dans le camp allié....


" Cavaliers de Dong Zhuo ! Préparez vous ! Nous partons vers le front Est dans 10 minutes ! Je ne veux aucun retard ! "

" Oui, maître ! " s'exclamèrent-ils.

* Bien, tous ce passe comme prévu. *

Il sortit sa lance de son étui, puis cria :

" EN AVANT ! "

Les quelques centaines d'hommes s'élancèrent telles des diables sur les champs ensablés.Quelques minutes plus tard, Zhang Liao galvanisa un dernière fois ses troupes avant la bataille.

" Fières hommes ! Je n'ai pas besoin d'un long discours ! J'ai confiance en vos capacités ! Nous ne perdrons pas ! Aidez vous les uns les autres et mettez en oeuvre tous ce que nous vous avons appris ! "

Ils n'avaient pas peur. Il le voyait.

* Cette bataille sera notre gloire ! Allons-y. *

[ Zhang Liao est arrivé ! ]
[ Le moral des troupes alliées augmentent ]
[ Zhang Liao se déplace ]

Ils parcoururent la moitié du chemin et déjà, la première base était visible...La bataille venait de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xiahou Ba
Chevalier Bleu/ Général des unités d'archers du Wei
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/05/2011
Localisation : Sur le champ de bataille.

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Mar 3 Mai - 21:11

Xiahou Ba faisait route vers le lieu de la bataille avec ces troupes d'archers. Son père l'avait chaudement recommandé et le seigneur Cao Cao lui en avait toucher deux mots par la même occasion. Le chevalier bleu avait reçus cette lettre peux de temps avant de prendre la route.

" Pour vaincre les fantômes tu doit les bruler, je ne suis pas sur que ce plan marchera alors je vait continuer de réfléchir et je viendrai en personne ensuite, là-bas il y a aussi des Wei, passe leur donc le message ! Cela devrait les encouragé !"

Le message avait été clair et il c'était empresser de mobiliser ces troupes pour la gloire du Wei. Faisant route à vive allure vers le lieu de la bataille, Xiahou Ba semblait afficher un léger sourire satisfait comme heureux de participer a cette bataille depuis sont retour à la capital après la victoire de ces troupes sur le front. Augmentant l'allure, lui et ces troupes mettrait une demi-journée a arrivée. Cette demi-journée fus plus rapide que prévus et ils débouchèrent au dessus d'une falaise qui surplombait le champ de bataille du front Est. Xiahou Ba descendit de son cheval, retira son casque et le plaça sous son bras et donna l'ordre à ces archers de ce mettre en place ainsi que d'envoyer un message a tout les autres officiers du Wei de la stratégie en cours, cela fait, il donna ces ordres.

-Archers a vos arcs! enflammer flèches! en joue!.....FEU!!!!!!!!! Dit-il en abaissant son bras rapidement. Une vague de flèches enflammée emplirent le ciel pour ensuite s'abattre sur les fantômes....mais cela allait-il vraiment marcher?

[ Xiahou Ba est arrivé ]
[ Le moral du Wei augmente ]
[ Xiahou Ba engage le combat ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Han Xin
Le Jeune Archer
Le Jeune Archer
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Mer 4 Mai - 15:50

Han Xin n'avait jamais mis les pieds sur un champ de bataille.Du moins, pas un champ de bataille ou le conflit n'est pas finit.Il y découvrit les horreurs qui vont avec : les morts.Le sang.Les cris des blessés.Mais ils 'habitua vite.Il n'avait pas le choix.C'était ça, ou être tué durant un moment de faiblesse.C'est ainsi qu’enchaînant les batailles avec les Turbans Jaunes, il se renforça mentalement.

Il n'avait pas choisi la voix des rebelles par conviction.Il manquait d'argent pour survivre.Mais il découvrit assez vite qu'il aimait la vie de guerrier.C'était risqué, certes, mais chaque victoire le rendait un peu plus célèbre, et il ne disait pas nom à la célébrité.Enfin, il y avait beaucoup de chemin de parcourir!
Car Han Xin, en effet, n'était qu'un Major dans l'armée des Turbans Jaunes.Il s'était distingué en tuant à l'arc plusieurs cibles importantes, et en montant quelques embuscades dévastatrices durant des raids en dehors de Xi Liang.Il était surtout un fin éclaireur.

C'est donc après une magnifique percée que les Han se rendirent à Xi Liang.Au moment ou ils envahirent la vallée des trois autels, Han Xin était à Xi Liang.Il fut donc envoyer sur le front, pour repousser les Han le temps que les renforts, éparpillés dans le nord de la Chine, arrivent.On l'avait mis sous les ordres de Zhang Man Cheng.Il devait contrôler une unité de cents hommes.

Mais jusqu’à présent, Han Xin observait le camp adverse avec attention.A ce qu'il avait compris, quatres armées distinctes étaient présent: Une à l'Ouest, sous une bannière verte.Une autre à l'Est, sous une bannière Bleue.Une armée restait dans le camps principal.Sûrement l'Armée Impériale.Et enfin, une Armée de couleur Rouge se battait au centre, dans son secteur."Se battait" est le bon verbe.Elle s'état subitement repliée, ce qui avait intrigué Han Xin.Accroupit sur une corniche, en faut d'un des monts qui constituait la vallée, il observa avec attention le repli de l'Armée rouge (HRP :Aucun rapport avec l'URSS, hein).Il constata avec amusement, soudainement, que l'armée ennemi organisait un enterrement.Un enterrement en plein combat? Du jamais vu.Depuis quand enterrait t'on les personnes importantes sur le champ de bataille?Il espéra que ses alliés comprennent la supercherie, mais au contraire, ils se mirent à charger le camp principal des Han.Fatale erreur!


Han Xin prit son arc et une flèche.Il visa et tira.Sa flèche tomba juste devant la charge de ses alliés, qui s’arrêtèrent net.Il se leva pour que ses alliés le voient, et leur cria:

"Repliez vous au centre et dites aux archers de se préparer.ce n'est qu'un tactique pour vous forcer à charger le camp ennemi!"

Un sergent s’avança, brisant les rangs, l'air exaspéré.

"Ils sont en train d'enterrer le seigneur qui dirige ces troupes! Nous le savons de source sûr! Et il ne reste qu'un seul officier devant, avec nos troupes , il ne tiendra pas longtemps!"

"Depuis quand enterre t'on les seigneurs sur le champ de bataille? Réfléchissez un peu, bon sang! Repliez vous, maintenant, et regroupez vous avec les autres!Prévenez les Sire Gao et He"

"A vos ordres!"

L'unité reforma ses rangs quelques peu désordonné après un arrêt en pleine charge, puis rebroussa chemin en faisant attention à ne pas être poursuivis.Han Xin se laissa glisser de sa planque et descendit le mont en faisant attention à d’éventuel archers ennemi.Il suivit la troupe qui se rendit jusque Zhang Man Cheng.
Ce dernier, en plein rituel, ne pouvait leur parler.Han Xin se mit alors à observer les chemins sur le coté.Et si l'ennemi se terrait là? Et ce faux enterrement alors, à quoi servait t'il?....Et si...Et s'il servait à cacher une attaque?


Dans ce cas, le meilleur moyen était de provoquer l'attaque et de piéger les attaquants.Han Xing fit rassembler les troupes au centres et demanda l'autorisation à un Lieutenant de s'adresser à haute voix

"Soldats! Je pense que l'ennemi essaye de nous piéger.La rumeur comme quoi un enterrement à lieu au Sud est faux.Cette rumeur sert certainement à cacher une attaque depuis cette position.Voilà ce que nous allons faire.Les archers vont venir avec moi au Sud.Nous allons nous cacher sur les hauteurs.Pendant ce temps, deux groupes de cents hommes vont s'engouffrer dans les chemins Est et Ouest.Formez un bloc plutôt relâché, pour faire croire aux éventuels éclaireur que vous êtes bien plus nombreux que vous l'êtes.Avancez sans vous arréter.Si nous sommes attaqués ici, nous vous enverrons des messagers.Je pense que des éclaireurs sont présent dans ces tunnels et informeront l'armée centrale de charger.Sauf que ce qu'ils n'auront pas prévus, c'est qu'un comité d'acceuil les attendra, ainsi que beaucoup d'hommes!"

"Et pour les Sire Gao et He?" fit un Lieutenant

"S'ils se repliaient maintenant, l'ennemi se douterait d'une supercherie.Au contraire, il seront notre couverture et une force en plus pour repousser l'attaque"

La majorité des soldats approuvèrent le plan, et quelques minutes après, les deux groupes partirent pour les chemins.Han Xin se mit aussitôt en chemin avec les deux cents archers du centre.Il les jaugea d'un coup d'oeil : Il n'était pas du tout entraînés.Sur deux cents flèches, seulement la moitié toucherais.Et encore.Il faudrait donc profiter de la surprise pour infliger de lourd dégâts.
Il se mit dans les hauteurs, pas très loin de l'entrée du front central.Quand tous les archers furent en place , il attendit, et arma une fléche sur son arc.
Maintenant, il fallait attendre.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Ce
Roi Huan de Chang Sha
avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 21
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Mer 4 Mai - 16:20

L'ambiance était palpable dans le Camp Wu et des 2 cotés, et voilà que Lü Meng apprit qu'en fait, les Turbans Jaunes faisait une Escarmouche vers eux.

" Non ! Pas maintenant ! "
Lü Meng n'arrétait pas de répéter ça, ses hommes un peu choqué de voir leur général dans cet état leur demandérent les ordres.
" Tenont la position et envoyons un rapport à Sun Ce, ensuite, je vais aussi prépare une lettre de secours, si nous sommes dans une situation critique, j'enverrai cette lettre aux Wei ! "
Dit-il d'un ton net. Ensuite il partit à l'avant de ses rangs :
" Les Turbans Jaunes ne sont que des paysans ! Ils ne sont pas entrainés et sont complétement fou !
Je veux que 100 Hommes restent à l'arriére et tout les 10 métres 100 autres hommes se cacheront dans des buissons ! Quant à nous nous allons charger et appater l'ennemi, seulement lorsque nous serons de retour ici, vous sortirait, donc ça ne sera que lorsque vous verrez les rebelles une seconde fois que vous sortirait au massacre !
"

Lü Meng désirait utiliser, la stratégie des Plusieurs Embuscades.

Mais allons voir au sud de Xi Liang, Sun Ce venait de recevoir le rapport de Lü Meng
:

" Ca y est ! Nous y sommes, notre ennemi lance une attaque vers l'est, profitons en pour prendre le Camp Principal ennemi durant la nuit ! "

Les ordres étaient clair il suffisait de continuer leur cérémonie jusqu'a la nuit.

La nuit arrivé, Lü Meng commença sa charge, confiant de gagner cette dur bataille par son plan révolutionnaire, et Sun Ce de même, pensait écraser l'ennemi de par son nombre et sa force mais lorsqu'il entra dans la base ennemi, des flèches ennemis pleuvaient sur eux.
Sun Ce en rage cri
a :
" TOI qui vient de faire cette embuscade ! Toi le lache qui te cache dérriére ta falaise et tes archers ! Viens donc te battre en duel MAINTENANT ! "
]Le moral des Troupes de Lü Meng baisse]
]Le moral des Wu augmentent]
]Les Wu chargent]
]Sun Ce est tombé dans une embuscade]
]Sun Ce est en rage]
]Sun Ce défie Han Xin]


_________________
Comme disait mon ancétre : " Lorsqu'un chat se tient à l'entrée du trou du rat, dix mille rats ne se hasardent pas à en sortir; lorsqu'un tigre garde le gué, dix mille cerfs ne peuvent le traverser. "

Au nom du Wu, Invité doit mourir


Sun Ce's Théme : https://www.youtube.com/watch?v=RVTnyW4gx9o&feature=related
Wu's Theme : https://www.youtube.com/watch?v=_F1BKQBUxbE
Sun Ce's Army Theme : https://www.youtube.com/watch?v=wQfSoNVt63Y&feature=related
Imperial's Theme of Wu : https://www.youtube.com/watch?v=VvmIqks5wqI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Han Xin
Le Jeune Archer
Le Jeune Archer
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Mer 4 Mai - 18:46

Le plan avait réussi.
Han Xin, un sourire de victoire sur ses lèvres, entendait les flèches fendre l'air autour de lui.Les redoutables projectiles fondaient sur les soldats de l'Armée de couleur rouge, totalement incapable de se défendre face à une telle pluie.Il tira trois flèches en tout, tuant trois soldats.Mais sa fierté fut de courte durée.Alors qui visait une quatrième cible, il entendit quelqu'un le traiter de lâche.On lui demandait de descendre, de venir se battre en duel.Han Xin, furieux, tourna la tête vers l'origine des cris.C'était un jeune homme, tout comme lui.Il ne devait pas avoir une grande différence d'âge.Habillé tout de rouge, et monté sur un cheval.Il semblait diriger la charge.C'était donc quelqu'un de très haut placé.Un officier? Peut être même le Commandant!
En tout cas, son honneur l'interdisait de refuser un tel défis.

Han Xin ordonna d'un geste l'arrêt des tirs.Il se leva, sortant de sa planque, et se laisser glisser jusqu'en bas.Les soldats rouges le laissèrent passer en le toisant d'un air meurtrier. Indifférent devant tant de menace, il remit son arc en bandoulière, la corde protégée sous l'armure.Il se plaça devant son adversaire, et tira son épée courbe.Ce n'était pas une lame d’exception: une arme achetée au rabais, avec ses dernières économies.Han Xin aimait bien le style de l'arme.

Gardant son épée le long de sa jambe, il prononça:


"Je me nomme Han Xin, et je suis à l'origine de cette embuscade et de la diversion sur le chemin Est"

Il pointa sa lame horizontalement vers son adversaire -chose courante lors des déclarations de duel- et , tout en regardant son adversaire droît dans les yeux, il dit:

"Je relève votre défi!"

Les soldats de l'officier -ou du commandant- s’écartèrent pour former un cercle bien assez grand pour un combat.Son advresaire n'avait plus qu'a se présenter, et ils pourraient commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Ce
Roi Huan de Chang Sha
avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 21
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Mer 4 Mai - 19:07

Sun Ce vit le rebelle descendre, et ne pas faire attention à l'intimidation de ses alliés, quoi qu'il se passe cet inconnu ne pouvait qu'être quelqu'un de remarquable !

L'homme se présenta et tira son epée la brandisant vers Sun Ce.

" Mon nom est Sun Ce, Bôfu du Jiang Dong, Wujun, Seras tu à la hauteur de mes griffes ?!? "

Les Wu rugirent à coté et formérent un cercle, Sun Ce, arc et dague sur sa ceinture, sortit une lance, cette lance était particuliére, elle était grise, oui c'était un sorte de baton gris avec des inscriptions chinois et un dragon qui bordait le baton, la lance était directement relié à sa lame, la lame était comme une sorte de fourche, en 2

Sun Ce, l'a mit en dessous de son aisselle droite, cabra son cheval et chargea vers Han Xin.
Han Xin quant à lui restait calme sur son cheval et attendait, Sun Ce donna vite un coup sec et fort avec la main droite, que Han Xin bloqua d'une main et de l'autre il para le coup de lance.

Quoi que Sun Ce fit, Han Xin le para. Alors Sun Ce tenta de repartir faire une pause.

_________________
Comme disait mon ancétre : " Lorsqu'un chat se tient à l'entrée du trou du rat, dix mille rats ne se hasardent pas à en sortir; lorsqu'un tigre garde le gué, dix mille cerfs ne peuvent le traverser. "

Au nom du Wu, Invité doit mourir


Sun Ce's Théme : https://www.youtube.com/watch?v=RVTnyW4gx9o&feature=related
Wu's Theme : https://www.youtube.com/watch?v=_F1BKQBUxbE
Sun Ce's Army Theme : https://www.youtube.com/watch?v=wQfSoNVt63Y&feature=related
Imperial's Theme of Wu : https://www.youtube.com/watch?v=VvmIqks5wqI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Han Xin
Le Jeune Archer
Le Jeune Archer
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Ven 6 Mai - 20:05

Son adversaire se présenta.C'était Sun Ce, le dirigeant de l'armée du Wu.Han Xin se prépara donc à affronter un redoutable adversaire. Le seigneur galvanisa ses troupes et s'empara d'une lance.Han Xin, qui était remonté sur son cheval en descendant de sa planque, resta immobile, prêt à encaisser la charge.

Sun Ce le chargea, tout en brandissant sa lance.Han Xin abaissa sa lame courbée et se prépara à parer.Il bloqua le coup de Sun Ce, puis sa lance, en utilisant ses deux mains.Sun Ce tenta divers coups de lance pour le déstabiliser : coups horizontaux, verticaux et coup d'estoc, quand l'occasion le permettait.
Han Xin n'était pas un grand combattant, mais il réussit à parer les attaques du jeune seigneur.
Finalement, au bout de quelques échanges, Sun Ce décida de repartir de son coté.Han Xin resta sur ses gardes, mais son adversaire proposa une pause.

Tout en restant méfiant, Han Xin abaissa sa lame sur son flanc, pour montrer qu'il acceptait.
L'assemblée resta silencieuse le temps de la pause.La tension était palpable, et Han Xin reprenais son souffle.Il fixa son adversaire, attendant son signe pour reprendre le combat.
Et finalement, au bout de deux minutes, son adversaire lui fit face.Han Xin releva sa lame.Le combat pouvait recommencer.


Han Xin décida de poursuivre le combat au sol.ll descendit de son cheval et y attacha son arc, pour éviter qu'il ne s’abîme.Un soldat de Sun Ce le prit par les brides pour l'entraîner en dehors du cercle de combat.
Sun ce descendit de son cheval aussi et donna sa lance à un soldat.Il prit à la place deux tonfas.

Original, pensa Han Xin, malgré qu'il utilise une arme non courante lui aussi.Une fois les deux chevaux évacués du terrain, Ils passèrent enfin aux choses sérieuses.Ils se mirent à tourner en s'observant.Han Xin se concentra et se décida à charger.

Il fonça donc sur Sun Ce, qui n'eut que le temps de lever son tonfa gauche pour parer le coup de lame horizontal.Han Xin n'abandonna pas et dégagea sa lame en formant un arc de cercle, pour re-frapper plus violemment.Sun Ce para d'un coup rapide de tonfa droit, et enchaîna sur un coup de pied circulaire qui atteint Han Xin dans les côtes.
Evidemment, il avait mal, mais ce n'était pas le moment de s'en soucier.Sa lame était bloquée et Han Xin fit partir son sabre en arrière: la crosse frappa durement le tonfa de Sun Ce, qui l'écarta pendant un bref instant.Y voyant une ouverture, Han Xin plaça un coup d'estoc dans l'espace qui séparait maintenant les deux tonfas.Son adversaire ne put qu'esquiver le coup de justesse, en sautant en arrière.Décidé à ne pas le laisser se reprendre, Han Xin maintint la pression en se précipitant sur son adversaire.Sa lame s'entrechoqua plusieurs fois avec les tonfas de son adversaire.

Les échanges continuèrent, et les bras d'Han Xin commençaient à faiblir.Il ne savait pas si son adversaire ressentait la même chose, mais en tout cas, le combat allait bientôt d'achever.Et quelques secondes aprés, Sun Ce frappa du tonfa gauche la lame d'Han Xin.Son poignet droit -qui tenais la lame- fit un violent tour et la douleur obligea Han Xin à lâcher sa lame.L'épée courbée voltigea sur un métre avant de s'enfoncer dans le sol presque verticalement.

Désarmé, il dégaina précipitamment sa dague, mais Sun Ce lui envoya un coup de pied dans la main.La dague rejoignit bientôt l'épée courbé, plus loin.
Han Xin recula et s'agenouilla.


"Je reconnais ma défaite.J'abandonne"

Evidemment, son honneur en prenait un coup.Un gros coup.Et maintenant, qui savait ce qui allait arriver? Sun Ce allait t'il le tuer pour l'embuscade? Ou l'épargner?
Ses côtes endolories, et sa main rougie par le coup de pied, il savaît une chose: son sort reposait désormais sur la personne devant elle, qui le dévisageais.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ



Messages : 13
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Ven 6 Mai - 20:34

Quand Ma Liang arriva dans la camp principal, il entendit les dernières nouvelles: Zao Fei subissait un véritable assaut au centre, seul contre l'armée ennemi.La cause à une erreur de compréhension avec les forces du Wu.

"Nous devons vite rétablir nos relations avec le Wu ! Messager, venez ici ! "

Ma Liang dicta son message au messager:

Citation :
"Alliés du Wu,
Je me nomme Ma Liang, et je seconde le Seigneur Liu Bei durant cette bataille.
Je crois avoir entendus que vous avez des ennuis avec un de nos officiers, au centre: Zao Fei.
Je vous adresse, au nom du Shu, nos plus plates excuses.Je me charge personnellement de faire replier Zao Fei et de l’emmener sur un autre front.
Veuillez ne pas tenir rigueur de son erreur envers tout notre royaume.

Merci d'avance

Ma Liang, conseiller du Shu "


Le messager partit donc retrouver Sun Ce, pendant que Ma Liang rejoignait l'unité de Guan Xing.
La centaine de soldat s'était replié en même temps que leur commandant.Hagards et anxieux, ils attendaient prés du front Ouest.
Quand Ma Liang arriva, les soldats retrouvèrent leur moral: C'était un ami de leur Commandant, ils pouvaient lui faire confiance.
Prenant le commandement de la petite troupe, il se dirigea aussitôt vers le centre.

Il vit alors Zao fei et son unité à la lutte.Il s'arréta prés d'eux et cria à Zao Fei:


"Sire Zao! Rassemblez votre unité et suivez moi! Le front Ouest est en danger.Les Wu peuvent gérer seul ce front!"

Ma Liang attendit donc la réponse de Zao Fei

[Ma Liang est arrivé]
[Ma Liang prend le commandement de l'unité de Guan Xing]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Ce
Roi Huan de Chang Sha
avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 21
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Ven 6 Mai - 21:28

Avec stupeur, Sun Ce vit que Han Xin acceptait la pause, à vrai dire Bôfu était à peine fatigué mais il est vrai qu'il trouvait son adversaire plus fort, plus brave, courageux, intelligent que les autres et on pouvait le voir à ses yeux, il avait tout pour être le général parfait.
* Surprenant ! Je vais peut-être devoir un peu plus le sur-estimé si je compte gagner ce duel !*

L'adversaire du Petit Prince Hégémon fixait ce dernier, et cela pouvait déja être un signe de stress, cet homme devait surement ne pas être trés habitué au duel, encore moins face aux souverains des armées adverse.

Le jeune Sun, savait déja comment s'y prendre, il suffirait de la jouer contre. Sun Ce voudrait l'enroler il est clair, alors mieux vaudrait le désarmer.

Le rebelle choissisa de combattre sans sa monture, pour Bôfu cela était parfait, et en plus il pourrait combattre avec ses tonfas, l'arme qu'il utilise à l'entrainement le plus souvent, ce combat ne serait pas égal si un homme était sans destrier et l'autre oui, et pour Sun Ce, l'honneur est trés important et il ne pouvait se permettre de combattre lachement.
Il laissa donc son destrier à son second : Xia Di. Et lui laissa aussi sa lance, sur l'un des sac sur le cheval il prit la paire de tonfas.

Il se mit en position, et tourna tout en fixant Han Xin, le tout en faisant quelques feintes de départ, Han Xin se décida finalement à charger et à lui donner un coup rapide

*Où est-il ?*

Rapide effectivement, lorsque Sun Ce vit une lame se diriger devant ses yeux, il eut le réfléxe de parer avec son Tonfa gauche, et Han Xin continua d'un geste rapide, et sec, Sun Ce utilisa donc son deuxiéme Tonfa pour parer, finalement, craignant que l'adversaire ne se fatigue pas il profita de la situation pour lui donner un coup de genou dans les côtes, et cela se voyait, le rebelle devait avoir mal sur le coup, mais dans un duel l'on ne pense pas à ça se dit Sun Ce, si le rebelle est comme Sun Ce se l'est défini il ne devrait pas lacher, alors il fallait vite se remettre en garde.
Et évidemment Han Xin, enleva son sabre de la brise et frappa le tonfa de Sun Ce.
Ceci lui fit un peu mal, n'ayant pas prévu le coup il n'avait pas contracté le poignet. Et rapidement, le Turban Jaune en profita et lui mit un coup d'estoc, sur le coup Sun Ce transpira et eut le réfléxe de sauter en arriére.

* OUF ! *
Les Tonfas bien remit, Sun Ce put se remettre en position et là il reprendrait l'avantage.
Les attaques et défense du jeune tigre s'alternait, il contrait puis parer, et enfin frappa chacun leur tour et son adversaire en fit de même.
Mais Han Xin se fatigua, Sun Ce pouvait donc pratiquer la technique que Cheng Pu lui avait appris.

" Lorsque tu voit que ton adversaire, montre ne serait-ce qu'un signe de faiblesse ou fatigue, Frappe fort sa lame.
Cela lui causera une forte douleur au poignet et tu l'auras désarmer !
"

La lame de Han Xin tomba au sol, les soldats rouge autour d'eux se levérent stupéfait, Han Xin, étonné tenta de sortit une dague et rapidement Sun Ce éxécuta le même geste.

Le rebelle recula et se soumit
:

"Je reconnais ma défaite.J'abandonne"

Le Petit Conquérant fixa Han Xin, et vit dans ses yeux de l'honnêteté, il tendit une main vers Han Xin, qui l'empoigna avec force et se releva.

Sun Ce souria et leva le bras de son nouveau général vers ses hommes qui criérent la victoire.

" Malgrés, que je ne penses pas qu'un trahison de ta part soit envisagable vu ton honneur, je pense tout de même qu'il faudrait que tu me prouves tes compêtences et ta loyauté !
Je veux que tu retournes au Camp des Turbans Jaunes et fassent croire que tu as gagné, le soir venu tu brulera leur camp et nous attaquerons des 2 flancs.
"

_________________
Comme disait mon ancétre : " Lorsqu'un chat se tient à l'entrée du trou du rat, dix mille rats ne se hasardent pas à en sortir; lorsqu'un tigre garde le gué, dix mille cerfs ne peuvent le traverser. "

Au nom du Wu, Invité doit mourir


Sun Ce's Théme : https://www.youtube.com/watch?v=RVTnyW4gx9o&feature=related
Wu's Theme : https://www.youtube.com/watch?v=_F1BKQBUxbE
Sun Ce's Army Theme : https://www.youtube.com/watch?v=wQfSoNVt63Y&feature=related
Imperial's Theme of Wu : https://www.youtube.com/watch?v=VvmIqks5wqI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zao Fei
Général et Héros du Shu/ Bras droit de Liu Bei
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Dim 8 Mai - 19:11

Alors que sur le front central Zao Fei et son unité se battaient contre les unités du Turbans Jaunes, L'arrivé de Ma Liang augmenta le moral des troupes.

-Des renforts? Dit-il d'un air interrogateur mais se ne fus pas le cas, celui-ci s'arrêta près d'eux et cria:

"Sire Zao! Rassemblez votre unité et suivez moi! Le front Ouest est en danger.Les Wu peuvent gérer seul ce front!"

Zao voulait continuer de se battre mais cela viendrais à se suicider et de mettre en périls inutilement la vie de ces hommes. Il pris alors la décision de battre en retraite.

-Battez en retraite! cria t'il en faisant signe a ces hommes de faire marche arrière. Zao et son unité battirent en retraite et rejoignirent le camps principal du Shu afin de se reposer et de réfléchir à une stratégie.

[Zao Fei bat en retraite]
[Le moral de l'unité de Zao Fei augmente]
[Le moral du Shu baisse]

Camp Principal des forces alliées
Zao Fei se trouva désormais dans le camp principal des forces alliées, le combat sur le front central avait affaiblit ces hommes. Donnant l'ordre à ces hommes de ce reposer et de reprendre des forces, Zao Fei malgré quelques égratignures, se dirigea vers sa tente afin de pouvoir s'y reposer et réfléchir calmement et à esprits reposer.



Dernière édition par Zao Fei le Ven 22 Juil - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Han Xin
Le Jeune Archer
Le Jeune Archer
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Dim 8 Mai - 19:52

Alors qu'Han Xin attendait son châtiment, son ancien adversaire finit par lui tendre une main.Han Xin l'empoigna sans hésiter.Il lui laissai la vie.
Mais il savait ce que sa entraînait : A partir de maintenant, sa vie lui appartenait.Quand Sun Ce lui empoigna le bras et le leva devant tout ses hommes, il lui souri.Han Xin comprit par ce sourire que Sun Ce ne lui en voulait pas et le respectait.
Alors qu'un Turban Jaune l'aurait purement et simplement tué.
Finalement, Han Xin n'était pas si mécontent de changer de camp.


Sun Ce lui demanda alors de prouver ses compétences et sa loyauté en brûlant le camp central.Han Xin était un homme d'honneur.Il feraît donc ce que lui demandait son nouveau maître.
Il s'inclina en posant sa main droite sur son poing gauche, pour montrer qu'il acceptait.

" Ce sera fait , Monseigneur "

Au même moment, un soldat de Sun Ce lui ramenait son cheval, entraîné à l'écart du combat.Tout en se massant les côtes, il sortit son épée courbée du sol et la rangea dans son fourreau.Il récupéra sa dague en passant, qu'il glissa dans sa ceinture.
Il monta à cheval, et passa à travers les soldats de Sun Ce.

Les Archers d'Han Xin descendirent des hauteurs, ne comprenant pas trop ce qu'il se passait.
Han Xin s'arréta devant la centaine d'archer, qui le regardait avec perplexité.


"Nous changeons de camps.Quelqu'un veut t'il s'opposer à cela?"

Personne ne répondit, et Han Xin leur exposa donc le plan.C'est lui et ses archers qui allaient enflammer le camp, de nuit.
La nuit arrivait d'ailleurs, et Han Xin devait vite revenir au campement central.
Prenant la tête de son unité, il s'engagea dans le campement, passant la garde à l'entrée sans aucun probléme.

Le Lieutenant de Zhang Man Cheng s'approcha de lui, curieux de savoir si le plan avait marché.

"Alors, Major?"

"Nous avons réussi, les pertes ennemis sont énormes. Leur seigneur est gravement blessé , il s'est replié dans le campement des Hans, au centre"

"Alors nous devons attaquer tout de suite!"

"Si je puis me permettre, ce n'est pas une bonne idée. Ils doivent s'attendre à ce que nous profitons de la faiblesse de leur dirigeant pour mener un attaque.Je suis certains que la garde à été au minimum triplé.Nous avons de grandes chance de subir un cuisant échec, puisque comme vous le savez, nous n'avons pas des troupes entraînés et bien armés.La supériorité numérique n'y changera pas grand chose"

Le Lieutenant l'écouta puis réflechissa.Puis il répondit:

"Très bien, après tout, votre plan à bien fonctionné jusque maintenant.Que conseillez vous?"

"D'attaquer demain matin, à l'aube, lorsqu'il y à de grande chance que la garde soit changée.Ils ne s'y attendront pas, pensant que si nous n'avons pas attaquer de nuit, nous attaquerons de jour"

Le Lieutenant hocha la tête

"Vous mériteriez une bien meilleur place que le rôle de sous-officier, vous savez.J'en ferais part à Sire Zhang"

"C'est trop d'honneur"

Le Lieutenant s'en alla sans ajouter d'autre mot, partant sans doute voir ou en était son maître dans l'incantation.Han Xing était curieux lui aussi, mais il n'avait pas le temps d'aller voir.Il s’élança dans une allée et trouva son unité qui se ré-approvisionnée.Ils avaient tenus parole , et on pouvait voir à leur visages déterminés qu'ils étaient prêt à passer à l'action.Han Xin ferait sûrement d'eux de bon archers.

"On y va.Sergent, faîtes en sorte que nous partons avec suffisamment de torches pour allumer toutes les flèches"

"A vos ordres!" fit Yan Jen, un jeune du même âge qu'Han Xin.

Han Xin prit donc son cheval pendant que ses hommes s'emparaient de torches.Ils allaient devoir faire vite.Des lumières en dehors d'un campement attirait souvent du monde.Et surtout, il restait le problème des gardes à la sortie.
Ils se mirent donc en route, pour partir à l'Est du campement.
Un seul garde se trouvait à la sortie.Facile.Mais quand le garde vit qu'un groupe d'archer quittait le campement avec des torches, il se méfia et dégaina son épée.


"Hé, vous allez ou?"

"Nous allons patrouiller, mon brave"

"Et bien je..."

"Ne discutez pas, soldat, laissez nous passer"

"Maître Zhang à instauré un couvre feu sur le campement, ce matin.Il faut une autorisation pour sortir"

"Ah , oui, bien sûr.Voilà la mienne"

Han Xin fit glisser la flèche qu'il gardait dans sa main.Il l'attrapa en main et la planta de toute ses forces dans le flanc du soldat.Le garde ne put pousser qu'un gémissement et s'effondra sur Han Xin.Ce dernier, embêté par le poids du garde, se fit aider par Yan Jen.Il cachèrent le corps derrière une tente.De toute façon, le camp brûlerais bientôt.
Il s’éloignèrent du campement et se mirent en rang.


"En position, archers! Faites brûler vos flèches et encochez!"

Han Xin montra l'exemple en mettant le feu à la toile qui recouvrait sa flèche.Ses archers firent de même, et encochèrent tous, visant le campement.
Han Xin se placa devant eux, et visa le campement à son tour.


"FEUUU!"

Une véritable pluie de flèche illumina le ciel.Elle devait être visible de très loin.
Ce fut un véritable désastre pour les Turbans Jaunes.
Les flèches s'abattirent, mettant le feu aux tentes, tuant les soldats sur le coups.Le feu se répandit aux autres tentes, et en moins de temps qu'il fallaît pour le dire, la moitié du camp s'embrasa.La panique s’insuffla.Les soldats courraient partout.Les chevaux brisaient leurs enclos et s'enfuyaient à vive allure, semant encore plus de chaos.
Mais ce n'était pas fini, du moins pour Han Xin.Il se tourna vers ses soldats.


"Sa suffira.Maintenant, restez ici, regroupez vous prés de la falaise.Je viendrais vous chercher aprés l'attaque.Vous risquez d'être pris pour l'ennemi si vous venez avec moi.Si des soldats du Wu vous approche, dites que vous êtes avec moi.Si on ne vous croît pas, rendez vous.Je leur expliquerais"

Yan Jen sortit des rangs, sa lance à la main.

"Je viens avec vous, Sire Han"

Han Xin eu un sourire, puis il dégaina son épée courbée et pointa sa lame vers leur objectif.

"Merci, Jen.En avant"

Et il s’élança en compagnie de son second vers le campement central, à la proie des flammes.Il était partis à pied, laissant son cheval au soin de ses hommes.Ils passèrent la porte Est.Par tout, le chaos régnait.Personne ne s'organisait, tout le monde cherchait à sauver sa vie.Han Xin traversa donc les allées sans être inquiété.Puis, arrivé au centre du camp, il vit soudainement une masse rouge s'engouffrer par l'entrée nord.Puis, derriére eux, par l'entrée Est, un autre groupe, plus petit, arrivait à son tour.
Craignant de ne pas être reconnus par ses nouveaux alliés dans le chaos ambiant, il s'engouffra entre deux tentes.Il avait un nouvel objectif : Zhang Man Cheng.

Yan Jen à sa suite, il se dirigea vers la tente du commandant central.La tente n'était pas en feux, contrairement à l'écurie juste à coté.Han Xin leva son épée courbé, prêt à combattre.Yan Jen attrapa sa lance à deux mains.

Han Xin poussa les voiles qui fermaient la tente et s'engouffra arme à la main.Yan Jen le suivit.

Dans la très grande tente, ou un autel miniature avait été construit, Zhang Man Cheng leur tournait le dos, récitant des paroles incompréhensibles pour le commun des mortels.Deux Lieutenants se tenait devant l'entrée de l'autel.Malheuresement, l'un des deux le connaissait.


"Han Xin? Que faîtes vous...Attendez!" fit-il quand il vit qu'Han Xin avait son arc sur lui "C'est vous...C'est vous qui avait formenté cet assaut! Traître!"

Le Lieutenant dégaina son épée.Son collégue en fit de même.
Zhang Man ne s'interressa même pas à eux.Il continua ses priéres.

C'est alors que les deux lieutenants fonçérent sur Han Xin et Yan Jen.Ce dernier se tourna vers Han Xin

"Sire, je m'occupe d'eux, tuez Zhang Man Cheng pendant que vous le pouvez!"

Et il s'élança, lance à la main, sur les deux lieutenants.Han Xin s’avança vers Zhang Man Cheng.
Le Commandant s'arréta subitement de prier.Par une quelconque magie dont Han Xin ne savait rien, son corps frêle s'entoura d'une aura violette, assez menacente.


"Oh!" fit Zhang Man Cheng, toujours de dos "Je sens le pouvoir dans mes propres mains!"
Il suivit ces déclarations en serrant le poing.Il se retourna, et fixa Han Xin dans les yeux.
Ce dernier sentit aussitôt le danger.Mais il ne pouvait plus reculer, au point ou il en était.
Il entendait Yan Jen qui luttait contre les deux sous-fiffres du commandant.han Xin ne pouvait s'enfuir et le laisser là.


Il pointa donc sa lame sur le commandant
"Je vous défis, Zhang Man Cheng"

"Misérable traître...A cause de toi, je n'ai pus étendre cette magie à mes troupes.Mais qu'importe, je continuerais une fois que je t'aurais éliminé, toi et ton ami"

Il s'empara d'une rapière qui reposait sur le sol.Et avec une rapidité surprenante, il frappa le premier.Han Xin n'eut que le temps de parer.
La puissance du commandant n'était pas normale! han Xin eut beaucoup de mal à parer ses coups.Le commandant ne s'épuisa pas et l'assaillit de coups.
Han Xin recula pour réfléchir à une tactique. Derrière lui, il entendit un cri de douleur.Ce n'était pas Yan Jen.
Son second n'avait donc plus qu'un adversaire.
Han Xin devait tenir.

Il chargea lame en avant.Zhang Man Cheng l'attendait, un sourire malsain sur les lèvres.La lame courbée frappa avec violence la fine lame du commandant.
Han Xin dévia aussitôt sa lame sur la gauche, et fit un saut sur le coté.Il frappa alors de toutes ses forces sur le flanc gauche de Zhang Man Cheng.
Ce dernier, malgré sa terrible agilité, n'esquiva pas tout le coup : la lame entailla sévèrement le flanc.
Mais la riposte fut terrible.

Zhang Man Cheng émit un grognement de douleur et élança sa lame.Sa garde se coinça dans la lame d'Han Xin, et, avec une force toujours surprenante, il envoya l'épée courbée voler.
Han Xin ne vit pas le coup suivant venir.Le coup de poing l'envoya au sol.Sa vue brouillé, il tenta de se redresser.Une lame s'abattit sur lui et Han Xin réussit à l'esquiver en roulant sur le coté.Il arriva aux pieds de Zhang Man Cheng.Il tourna alors sur lui même et balaya les jambes de son adversaires.
Le commandant s'écroula au sol, et Han Xin, toujours allongé, attrapa son épée courbée du bout des doigts.Avec puissance, il l'abattit sur son adversaire qui tentait de se relever.

La lame transperça la robe de son assaillant, et bientôt, du sang jaillit de la blessure.L'aura violette s'estompa, et Zhang Man Cheng poussa un gémissement d'agonie.Han Xin se releva, méfiant, la lame ensanglantée pointée sur son ennemi.

Yan Jen le rejoint aussitôt, essoufflé et légèrement blessé.Une entaille lui barrait la joue.
Han Xin fit aussi un état des lieux de ses propres blessures.Il vit alors que son bras gauche était entaillé.Il le banda avec un morceaux de toile.

Dehors, l'attaque régnait toujours.Et soudainement, quelqu'un souleva la toile et entra dans la tente...










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Ce
Roi Huan de Chang Sha
avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 21
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Jeu 26 Mai - 15:52

Il posa sa main droite sur sa main gauche, puis d'un air déterminé dit :

" Ce sera fait , Monseigneur "

Sun Ce satisfait avait toujours un doute, il regardât son nouvel officier partir...


* et si il repartait dans son camp ? Et si ceci serait une embuscade par la suite ?*

" Bien, vous ! Allez informer le général Lü Meng, ce soir le centre nous appartiendra soldats !! "

Ils crièrent tous de motivation, ils se replièrent ensuite avec Sun Ce, attendant le feu dans le camp Central des rebelles

*Cette bataille changera mon destin, si je gagne je pourrait retourner au Wu et j'aurai gagné le respect et l'admiration de mes sujets et du peuple, mais si je perd et que j'ai fait une erreur avec le prisonnier, alors je ne serait pas digne d'être le fils du Tigre de Jiang Dong....*

Alors que Lü Meng reçu le messager de Sun Ce, il apprit tout le plan, il décida donc de rester dans son camp et d'ordonner aux soldats embusqués de rester dans leur cachette et d'attendre que les Turbans Jaunes tentent de fuir ou de contre-attaquer par ici.

Puis Sun Ce sursauta de son char...

" IL L'A FAIT !!! Regardez ! " dit-il en pointant du doigt les flèches dans le ciel et le feu qui commençait à s'allumer....

" Allez ! Cette bataille sera la derniére soldat ! Je ne veux aucune pitié, Tuez les tous, aucun traitre ne rejoindra notre camp s'il ôse tenter de défendre leur camp, s'ils se mettent à genou, ligotez les ! MAINTENANT... CHARGEZ ! "


Les Cavaliers montèrent sur leurs montures, Sun Ce de même, les Archers mirent leur sac de fléches sur leur dos et les lanciers prirent leurs armes à 2 mains, tout comme les Piquiers, Hallebardiers, et autres fantassins.

Au loin, Bôfu vit les Turbans Jaunes fuire, ils étaient térrorisés...
*Ahahaha ! Nous allons les écraser*

" Regardez les !! Nous les effrayons ! "

Les soldats et le Petit Conquérant riérent, avant d'entrer dans le camp où peu de soldats osèrent combattre, beaucoup se mirent à genou, d'autres fuyaient déja par le nord, Sun Ce envoya un groupe de 300 hommes les rattraper et les écraser, d'autres sachant que l'armée Wu était petite à l'est se dirent qu'il pourraient rejoindre Zhang Liang et ses fantômes et être tranquille, sans compter que les troupes embusquées sortirent une par une, puis Lü Meng lui-même accompagné de 500 hommes, ce fut un massacre, seul 2 soldats Wu furent tué sur le coup mais plus de 2000 rebelles furent tués..

Sun Ce, lui prenait plaisir sur le champ de bataille, sortant même ses tonfas


*Si facile quand il ne se débatte même pas !*

Il vit au loin le général Gao Sheng combattre He Qi, mais He Qi réussisa à le faire tomber, puis pointa son sabre sur lui qui se rendit sur le champ.
Sur un cheval, un homme avec un chapeau et une cape de couleur Bleu clair fuyez avec un groupe de 10 Cavaliers, Sun Ce chargea avec plus de 50 Lanciers, le général se nommant He Yi vit qu'il était en infériorité numérique, que c'étaient des Lanciers et qu'il y avait Sun Ce se rendit.

Avec les renforts de Lü Meng ce fut rapide, les peu de Turbans Jaunes résistant encore en vie furent éxécutés, puis He Qi levant la tête vit des archers :


" Archers ! FEU !! "

Les rebelles s'agenouillérent, disant qu'il étaient de l'armée de Han Xin, qui venait de se rendre, Sun Ce se méfiant un peu tout de même, les ligota. Peu à peu, les Wu progréssérent jusqu'à la tente du général ennemi, Sun Ce accompagné de 8 hallebardiers, He Qi et Lü Meng entra puis vit Han Xin et un homme avec lui, il pointa l'homme du doigt et 3 hallebardier l'attrapèrent, mais Han Xin fit un geste et ils le libérérent.

" Han Xin, grâce à toi, nous avons vaincu en une offensive le camp Central, le monde a les yeux braqué sur nous, on peut être sur que nous aurons toute la gloire, mais maintenant nous ne pouvons rester là, je vais informer le Grand Commandant He Jin d'envoyer des troupes défendre le camp, He Qi ! Lü Meng ! Je veux que vous attaquiez Zhang Liang à revers maintenant ! Informez en le seigner Cao Cao là-bas.
Han Xin, que diriez vous de m'accompagnez vers le nord ouest, notre objectif sera de capturer Zhang Bao ! "


[Han Xin rejoint les Wu]
[Le Camp central Turbans Jaunes est en feu]
[Sun Ce charge le centre]
[Le Moral des Wu remontent en flèche]
[Lü Meng charge]
[Gao Sheng s'est rendu au Wu]
[Sun Ce a vaincu 50 ennemis]
[He Yi s'est rendu au Wu]
[Lü Meng a vaincu 50 ennemis]
[Zhang Man Cheng est tombé]

[Le camp centre est désormais aux mains des Han]

_________________
Comme disait mon ancétre : " Lorsqu'un chat se tient à l'entrée du trou du rat, dix mille rats ne se hasardent pas à en sortir; lorsqu'un tigre garde le gué, dix mille cerfs ne peuvent le traverser. "

Au nom du Wu, Invité doit mourir


Sun Ce's Théme : https://www.youtube.com/watch?v=RVTnyW4gx9o&feature=related
Wu's Theme : https://www.youtube.com/watch?v=_F1BKQBUxbE
Sun Ce's Army Theme : https://www.youtube.com/watch?v=wQfSoNVt63Y&feature=related
Imperial's Theme of Wu : https://www.youtube.com/watch?v=VvmIqks5wqI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhang Bao
Général Barbare
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Sam 28 Mai - 21:25

C'est le visage rougi par le geyser dont ie souffle l'avait atteint précédemment que le fils de Zhang Fei se dirigeait vers le camp Nord-Ouest, accompagné par une jeune demoiselle d'une grande beauté ainsi que de ses soldats qui s'inquiétaient pour lui. Les geysers étaient brulants, et si résistant fut-il, Zhang Bao n'était pas immortel, et une telle température dans le visage aurait aveuglé tout homme normal...Mais Zhang Bao n'était pas un homme "normal", c'était un homme qui avait résisté pendant des années aux Nanmans et à leur climat insoutenable, et c'est pour ça qu'il tenait les yeux grands ouverts. La vision troublée mais assez nette pour voir où il allait...
"Splash"
L'un des soldats de Zhang Bao, passé devant lui, l'avait aspergé de sa gourde, la vidant totalement sur le visage du général. L'homme semblait aussi grand que Bao, aussi musclé aussi, et portait une lourde armure qui devait épuiser à déplacer. Ce même homme, qui devait se fatiguer et mourir de chaud dans son armure, souriait, transpirant sous le soleil tapant, haletant sous son armure massive...


-Soldat, je vous remercie mais, vous allez avoir besoin de cette eau, regardez vous !
-Ce n'est pas néceissaire monseigneur, je sais que ma vie s'arrêtera ici, je le sais car j'ouvrirais la marche d'entrée dans la base. Et c'est moi aujourd'hui qui pourfendrait le premier des hommes de ce sorcier Zhang Bao et me ferait perforer par les flèches ennemies. Vous servant de diversion pour prendre à revers l'archerie qui sera donc en train de recharger.
-Votre courage m'emplit d'émotions soldat, malgré mon appartenance à la famille Zhang, je sais reconnaître les grands hommes...Si vous survivez, vous recevrez de nombreuses promotions, en revanche, si vous devez mourir, je vous ferais nommer héros de Xi Liang à titre posthume, vous avez ma parole...


Ne répondant que par un sourire, le soldat prit la tête, passant devant Zhang Bao pour prendre réellement la tête des troupes. Les soldats suivaient comme d'habitude leur général qui suivait quand à lui le soldat qui lui avait offert de quoi se requinquer les yeux. L'homme esquivait habilement les geysers mortels, et toute l'armée le suivait jusqu'à arriver davant les portes fermées de la base de Zhang Bao...
N'ayant rien pour ouvrir la porte, Zhang Bao n'avait plus que deux choix, tenter de ruser, ou tenter de contourner l'armée ennemie et aller affronter une énorme masse de turbans jaunes pour arriver à trouver une maudite entrée à cette base. Les hommes s'étaient arrétés, et tous tentaient alors de trouver un plan qui irait à la situation... L'homme qui était à l'avant s'était aussi arrété, et il réfléchissait sous son armure. L'inquiétude emplit les hommes, lorsqu'une voix qui ne semblait plus humaine leur parvint aux oreilles depuis le mur de la forteresse, levant tous les yeux, ils virent un vieux sorcier perfide.


-HAAAHAHAHAHAHAHAHAHA, vous êtes tombés dans mon piège, soldat de la coalition. Vous êtes faits, vous nous pensiez dépourvus de moyens, mais vous n'avez jamais pensés au fait que nous puissions vous tendre pareilles embuscades...Général qui commande ces troupes, je veux connaître votre nom avant que mes hommes ne vous envoient dans les confins de l'Enfer !
-Arrêtes de parler, vieux Sorcier, je suis Zhang Bao ! Et je peux t'assurer qu'aussi nombreux que puissent être tes hommes ils ne me vaincront jamais ! Mes hommes valent cent des tiens alors rend toi si ti ne veux pas mourir.
-Ne me fait pas rire, homonyme ! Si puissants que vous soyez vous ne serez jamais aptes à briser cet encerclement, SOLDATS !!! TUEZ LES !!!!


Les portes s'ouvrirent, et une armée incalculable sortit de la base pour se placer devant l'armée Shu, autour d'eux, les geysers s'estompèrent, et les soldats les encerclèrent totalement, on n'en voyait pas la fin et personnne ne semblait plus déterminé que ces paysans aux turbans jaunes. Personne, sauf le soldat à l'armure lourde devant Zhang Bao, ce dernier recula, et souffla quelques mots ainsi que son nom au général du Shu qui acquieça le plan du soldat. Tous prirent des positions défensives, prêts à tenir tête aux soldats qui n'en étaient pas vraiment...
Les hommes se jetèrent sur les Shus et les alliés qui se défendirent comme des lions, le jeune homme dans son armure lourde se battait juste derrière Zhang Bao, tenant en respect plusieurs adversaires à la fois comme tous ses soldats le faisaient depuis le début de l'affrontement donc depuis une dizaine de secondes déjà. Bao frappait et parait tout homme qui s'approchaiit. Mais tels les Ashigarus du Japon que sont les Tuebans Jaunes de la Chine, les hommes revenaient toujours en surnombre et épuisaient les forces impériales. Ils ne tiendraient pas longtemps sans renforts, même Zhang Bao le savait...
Et d'un coup, celui qui se battait derrière lui passa devant d'un geste brutal, frappant de surprise les turbans jaunes qui furent repoussés par le duo de muscles des deux hommes. Tous les soldats verts firent de même, échangeant les places pour surprendre les Turbans Jaunes, et cela eut un effet immédiat, toute une ligne de turbans jaunes tomba, tous frappés par la lame de la surprise. Mais Bao et son allié n'allaient pas en rester là, ils tentèrent une lourde percée centrale à travers les forces des Turbans Jaunes sous le regard ébahi de Zhang Bao, le sorcier qui s''était mis à un point d'exception pour admirer la bataille...
Bao passa derrière l'homme qui frappait à ne plus savoir compter les pauvres paysans qui n'arrivaient pas à riposter. Mais bien vite cete percée tourna à l'encerclement, les turbans jaunes entourèrent complètement les deux hommes et celui qui avait jadis sauvé les yeux de l'autre se sacrifia pour frayer un ultime passage à son chef. Utilisant toute sa carrure et tout le poids de son armure, il sétait jeté sur l'armée ennemie tel une montagne s'écroule sur le sol glissant, laissant une opportunité en or à Zhang Bao de menacer Zhang Bao directement.
Il ne rata pas cette opportunité et se rua à l'intérieur de la base, se trouvant nez à nez avec le sorcier perfide qui était entouré d'une multitude de soldats prêts à le défendre, l'homme tenait une épée, mais ne semblait pas très effrayé... La situation était tendue, les hommes se battaient à l'extérieur, et Zhang Bao était encerclé à l'intérieur, ce fut alors que...


-Monseigneur ! le camp principal est en feu ! Le Grand Professeur est en danger de mort et Zhang Man Cheng est tombé face aux forces centrales ! De nombreux hommes ont fait défection et une partie se dirige vers nous !

-IMPOSSIBLE !!!!


Les soldats qui avaient entendus ça, c'est à dire la quasi totalité des hommes de Zhang Bao, furent pris d'une telle confusion qu'ils lachèrent tous leurs armes. Plus aucun ne souhaitait se battre, tous n'avaient plus que deux idées en tête, fuir ou se rendre. Zhang Bao lui-même ne savait que faire, et c'est à ce moment que le général du Shu eut une idée de maître, il se redressa et s'avança vers le sorcier.

-Votre talent est grand, et ces gens sont innocents, s'ils fuient, nous les poursuivront et nous les tueront, vous y compris. Vous avez eu la preuve de notre talent et de notre rage, et votre frère également. Les Turbans Jaunes sont finis, ne défendez plus une cause perdue et rejoignez nous dès à présent dans une armée qui protégera vos soldats et qui vous estimera à votre juste valeur. Votre combat n'a plus aucun sens puisque les Han ainsi que les Turbans Jaunes sont finis, alors, je vous le propose une nouvelle fois, rendez vous...

-Les Dieux semblent avoir abandonnés les Turbans Jaunes, je me vois contraint d'admettre que vous avez raison, mon homonyme....Sacrifier tous ces hommes ne serait qu'une marque de cruauté et de stupidité de ma part...Très bien, nous acceptons votre proposition, moi, Zhang Bao, et tous ces hommes qui me servent, jurons allégeance au Shu !

[Zhang Bao et ses hommes rejoignent les Shu]
[Les Shu ont capturés la base Nord-Est]
[Le moral des Zhang Bao augmente grandement]
[Le moral des Turbans jaunes diminue]
[L'armée des Zhang Bao avance vers le camp principal pour y convertir les survivants]

[Les forces Shu ont subies de lourdes pertes]

_________________
Si j'ai pu tuer les géants monstres du Nanman, alors je ne vois pas en quoi tu pourrais me poser problême... Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liu Cao
Le Chapelier Fou
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur les ailes, de la vérité.

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Dim 29 Mai - 16:19

Le brouillard régnait en maître sur l'est de Xi Liang. On ne distinguait rien, hormis des cadavres par milliers qui jonchaient le sol. Ceux des Turbans Jaunes, et en regardant un peu plus, on pouvait aussi distinguait des cadavres ayant des armoiries bleutées, d'une magnifique beauté, mais qui étaient souillées par le sable, la terre, et des roses rouges qui arpentaient le sol depuis un long moment. Ce sang avait nourri le sol de Xi Liang... Et, par la suite, il allait nourrir toute la Chine. Cependant, dans tout ce Chaos, un homme marchait, souriant béatement, regardant le sol, les yeux exorbités, comme ceux d'un démon. Il marchait en titubant. De sa main gauche, il tenait une épée, ornée de bijoux et dont la lame semblait plus en or blanc qu'en fer... Une sorte d'épée d'apparat. Plus pour les cérémonies, en fait. Et pourtant, elle était bien faite pour tuée. Tué, massacré, dépouillé, égorgé, éventré... Voilà pour quoi elle était faite ! Et Liu Cao, héritant du doux pseudonyme du Chapelier Fou, l'utilisait à la perfection, une perfection qu'il venait de prouver... Il marchait avec un but bien précis. Il devait donner cette tête au général qui lui avait donner l'ordre de foncer à l'est. Celui qui l'avait recueilli, et lui avait donner une place très confortable. Une place que tout honnête (enfin...) homme enviait. Et pour cela, il le remerciait au centuple sur le champ de bataille. Et il venait encore de le remercier.

* Flash Back *


Xerxes Break, surnom de Liu Cao, avait dégainé sa faux d'une main, et son épée de de l'autre, et repousser les épées des soldats fantômes lorsqu'ils s'approchaient. Il les avait combattu pendant plusieurs heures, avant de succomber à la fatigue. Il venait d'être capturer, avec ses troupes, ses troupes d'élites, qui l'aidait à combattre... Les pauvres soldats, qui encaissaient les plus durs coups, pour en redistribuer, certes, mais ils encaissaient tellement de coups... Après, ils se suicidaient pour Liu Cao, alors leurs sorts l'intéressait peu, au final ! Ils mourraient pour lui car ils le voulaient. Au bout de quelques minutes, il avait entendu un général crier avec une voix très grave, un peu fantomatique, qui était apaisante et apeurante à la fois. C'était très comique. Même si la situation ne l'était pas. Liu Cao releva la tête et vit ce général qui criait. Ah, en fait, il criait sur Liu Cao. Intéressant. En le regardant de plus près, il lui éternua dessus. Oui. Il lui éternua dessus, effectivement. Celui-ci fut pris d'une rage incontrôlée, dégaina son épée et s'apprêta à l'abattre sur Liu Cao, mais une lame bloqua l'estocade qu'allait subir le Chapelier. En fait, c'était sa propre lame, sa lame qu'il tenait lui même : pendant que Zhang Liang, le Général à la voix fantomatique et qui avait désormais des bactéries sur le visage, s'essuyait allégrement, il avait fini de couper ses liens, s'était relevé, et avait attrapé sa lame, qu'ils avaient éloigné de lui, mais pas assez loin. Zhang Liang recula, saisit d'une peur incroyable, et appela ses gardes. Ceux-ci arrivèrent, au bon moment pour Liu Cao donnant un coup d'épée en diagonal sur le corps du Liang, qui tomba à la renverse, en crachant du sang, et criant sur Liu Cao :


" Que... crois-tu accomplir, en vainquant les fils du ciels, des pauvres paysans, opprimés par la tyrannie des Hans ?! Qu'est-ce ... tu... Quelle est ton ambition ?... Tu veux être un pantin.. ? Un... pantin... hahaha ... "

Liu Cao baissa la tête, pour que ses cheveux cachent son dernier œil... Et il répondit, d'une voix sèche à Zhang Liang.


" Je ne suis pas un Héros. Je n'ai confiance en personne. Je ne vis que pour moi et ne combat que pour moi. Tant que j'aurai des gens à tuer... Je continuerai d'exister. "

Les yeux de Zhang Liang sortirent de leurs orbites. Il regarda, apeuré, Liu Cao, et s'apprêta à dire quelque chose, avant que Liu Cao ne l'interrompe :

" Nous sommes tous des pantins. Toi aussi, tu en es un. C'est juste que certains sont des pantins qui ont une volonté propre. Voilà notre différence : j'ai une volonté, et toi, tu es ridicule...
J'avais déjà prédis tout ça. Avant que je ne me laisse vaincre par tes fantômes, j'ai reçu un message. Le Grand Prograisseur, Zhang Jiao, est mort, lors d'une attaque surprise sur le campement principal des Turbans Jaunes. Maintenant, à toi de choisir. Tu me rejoins, moi et mon armée, en tant qu'un de mes officiers. Ou je te captures. Je te tortures. Je te coupes le nez, les oreilles, je t'émascule, je te coupe les pieds, les mains, les bras. Et je te porte, puis te mets debout, sur tes jambes. Puis je te laisse dépérir sur le sol.

Alors, pantin ? "


Zhang Liang n'eut pas longtemps à réfléchir, avant de se relever, avec difficulté, et de rejoindre Liu Cao. Les soldats qui le virent faire ça comprirent qu'il avait transfugé, sautèrent dessus comme pour l'abattre. L'un de ses soldats était Deng Mao, qui, lors du bond, perdit son épée, par un coup puissant de Cao. Zhang Liang sortit son épée, et tua les deux soldats qui accompagnait Deng Mao. Celui-ci, comprenant que c'était fini, rejoint aussi Liu Cao. La joyeuse compagnie délivra Vohoma, ainsi que les soldats capturés, puis sortit de la Tente du Camp. Et Zhang Liang annonça la nouvelle :

" Mes chers enfants... Nous avons perdu. Mon grand frère, le grand Professeur, est mort, lors d'une attaque de son camp par une troupe surprise des Han - il montra un décret officiel, où tout était écris -. J'ai donc rejoins Liu Cao, ici présent, et donc le Wei, pour éviter notre mort à tous. Rejoignez-nous, et la victoire sera notre ! Unis, nous ne pouvons que gagner ! Les Turbans Jaunes sont morts, longue vie au Wei ! "

Liu Cao afficha un grand sourire. Deng Mao était ligoté. Zhang Liang était désarmé. Un courageux lieutenant cria " longue vie aux Turbans Jaunes !! " et fut tué par Liu Cao, qui d'un seul coup d'épée, lui découpa la tête. Il regarda les autres Paysans, qui, soumit, le rejoignirent. Liu Cao ria intérieurement : les Paysans étaient vraiment stupides. Ils avaient cru à la mort de Zhang Jiao si facilement !...

* Fin du Flash Back *

Liu Cao jeta la tête à terre et expliqua la situation à Cao Cao. Liu Cao fut profondément remercié par Cao Cao qui lui demanda de joindre ses forces à celle de Sun Ce pour l'assaut final sur Zhang Jiao.

[Le Camp Est est pris]
[Zhang Liang et Deng Mao ont rejoins le Wei]
[Baisse du moral des Turbans Jaunes]
[Le Moral de la Coalition Augmente]

[Possible Révoltes dans les Troupes Nouvellement Engagées]
[Pertes de la quasi totalité des troupes de Liu Cao]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xiahou Ba
Chevalier Bleu/ Général des unités d'archers du Wei
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/05/2011
Localisation : Sur le champ de bataille.

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Ven 24 Juin - 10:14

Alors que ces archers tiraient sur les fantômes sans vraiment de résultat, Xiahou Ba donna l'ordre de continuer les tires pendant que lui partirait à la recherche de se qui pourrait être la source des fantômes.

-Lieutenant!

Lieutenant:-Oui Seigneur.

-Je vous laisse le commandement, je pars rejoindre le champ de bataille. Nous devons a tout prix trouver la source de l'apparition des soldats fantômes. Je compte sur vous. Dit-il en enfilant son casque et en montant sur sa monture. Xiahou Ba quitta la sécurité des hauteurs pour rejoindre le champ de bataille et trouver la sources de cette magie, en route il rencontra plusieurs soldats du turban jaune qu'il n'eu aucun mal à se débarrasser. il trouva l'une des sources de cette magie: Une jarre immense. Xiahou Ba pris le chemin pour se rendre directement vers la jarre mais, un éboulement lui barra la route, décidant de rebrousser chemin il fut a nouveau bloquer par plusieurs soldats.

Cheng Yuanzhi:-Ha ha ha ha ha ha! tu es fait comme un rat!

Xiahou Ba leva les yeux vers le bord de la falaise. Un homme se tenait là, le fixant d'un air sadique et satisfait. Xiahou Ba descendis de son cheval et avança vers les soldats pour ensuite s'arrêter à trois mètres d'eux. Il s'adressa ensuite à l'homme se tenant sur la falaise.

-Descend lâche! tu te cache derrière tes soldats! tu n'es même pas digne d'être un commandant!

Cette provocation mit Cheng Yuanzhi en état d’ébullition.

Cheng Yuangzhi:-Je vais te fait ravaler ces paroles! Soldats débarrassez-vous de lui!

Les soldats du turbans jaune dégainèrent leurs épées suivit par Xiahou Ba qui en fit de même, dégainant une épée magnifique à la lame gravé et au manche sculpté.

-Approcher! que je plonge la lame de mon épée dans votre corps pour qu'elle puisse se gorger de votre sang! Dit-il en tenant son épée a deux mains fermement par le manche, se positionnant pour se défendre et contre-attaquer à la moindre offensive de leurs pars. Les soldats passèrent à l'attaque et fondèrent sur Xiahou Ba comme dans lion sur une proie, mais Xiahou ba avait un atout dans sa manche: sa rapidité et son agilité à l'épée. Xiahou Ba désarma et pourfendis plusieurs soldats avant que ceux-ci ne reculèrent comme effrayer par Xiahou Ba. Le regard de celui-ci affichait celui d'un fauve en chasse.

[ Xiahou Ba engage le combat contre Cheng Yuanzhi ]
[ L'unité de Xiahou Ba continu son attaque sur le front est ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zao Fei
Général et Héros du Shu/ Bras droit de Liu Bei
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   Ven 22 Juil - 21:03

Camp principal des forces Alliées:
La batailles contre les turbans jaunes avançait plus ou moins en leurs avantages du moins sur les fronts Est et Ouest, au niveau du front central, cela semblait stagner. Zao Fei qui c'était replier et reposer dans le camp des forces alliées, sorti de sa tente, lance à la main et prêt à reprendre le combat. Le commandant des forces alliées: He Jin, le fis appeler et Zao Fei arriva et posa genoux a terre.

-Je suis a vos ordres, Seigneur He Jin. Dit-il sur un ton respectueux.

He Jin:-Général Zao Fei, vos talents au combat ne sont plus a montré car vous êtes un guerrier célèbre et de grand renom, mais je vous es fait venir car j'ai une chose a vous demandez.

-De quoi s'agis-t'il?

He jin:-J'aimerais que vous bloquiez tout les passages qui entoure le camp principal de Zhang Jiao afin de bloquer toute fuite et retraite de leurs pars.

-Je m'en occupe. Dit-il respectueusement avant de se relever, lance en main et de rejoindre sa monture. Ouvrez les portes! Dit-il en faisant cabrer son cheval et de partir au galop suivit par 2000 soldats afin de rejoindre les alentours du camp principal de Zhang Jiao et de bloquez les passages.

[Le moral du Shu et des forces alliées augmente]
[Les troupes de Zao Fei se déplace ]
[Zao Fei est revenu dans la bataille]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Révolte des Turbans Jaunes [Han VS Turbans Jaunes]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un vent de révolte chez nos frères Mapuches ?
» [Tentative de révolte] Feodorowka (25/09/1457)
» Ah la recherche de cailloux jaunes (libre)
» Preval rejete lwa sou salè minimum nan e Benoit pa sanble kontan ak sa
» Page Jaune haitienne ? ( Yellow page)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Trois Royaumes :: Champs de Batailles :: Batailles Officielles-
Sauter vers: