Les Trois Royaumes

Incarnez un personnage durant l'époque des Trois Royaumes de Chine.Quelle voie choisirez vous?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les retrouvailles

Aller en bas 
AuteurMessage
Xing Cai
La Redoutable
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Les retrouvailles   Ven 4 Mar - 0:27

Xing Cai qui était d'habitude non-sérieux l'était a se moment la. Elle ne s'avait pas se qui allé se passer derrière cette porte, all-t-elle retrouver son frère? Qu'elle devait être sa réaction devant lui? Elle sentait que derrière cette porte, il y aurait plusieurs découverte sur sa vie. Elle poussa la porte du château et y entra. Elle tremblé quelque peu après avoir était promus chef des Archers, elle allait enfin pouvoir revoir son grand frère et jumeaux Zhao Fei. L'entré du château était imposant. Elle y entra d'un pied tremblant mais décider. Des servante courant de partout dans l'entrer. L'une s'arrêta et fis la révérence a Xing. La jeune femme était blonde au cheveux long et avec un air souriant. Elle devait a peine avoir 18ans et travailler déjà comme une folle. La jeune servante lui demanda qui était-elle et a qui devait-elle l'annoncer?

Je me nomme Xing Cai, ne m'annonçait pas. Je ne sais pas si je vais rester.

La servante la regarder avec un air interrogateur mais Xing ne la regarda pas. Elle était obliger de le voir du moins sa promotion l'y obliger mais elle ne se sentait pas réellement prête. La jeune serveuse demanda a l'archer se qui n'allait pas.

Rien, vous n'auriez pas quelque chose a boire?

Je puis vous proposer du thé?

Sa ira je veux bien je vous attend.

Xing Cai fixer toute les porte pour voir qui en sortait et en rentré. Des bruit sourd de pas se fit retentir dans l'un des couloir menant a l'entré. Xing avait le coeur qui battait la chamade qui était-ce?


Dernière édition par Xing Cai le Ven 4 Mar - 1:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zao Fei
Général et Héros du Shu/ Bras droit de Liu Bei
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Ven 4 Mar - 0:45

Ayant fait un détour par sa chambre pour récupérer sa lance, Zao parcourait le couloir qui le mènerait vers l'entrée du château. Durant le chemin, il ne cessait de repensées au paroles prononcer par le messager.

*Une jeune femme....une unité d'archers....Elle serait enfin rentrée?*

Zao tourna sur la droite et descendit le grand escalier central et s'arrêta net en regardant d'un air soulager et heureux la jeune femme qui se présentait sur le pas de la porte, celle-ci était d'une beauté à faire pâlir les femme de chine, des yeux noisette, une peau blanche t'elle une poupée de porcelaine, une bouche fine au lèvre rouge, un petit nez fin et une taille de guêpe. Ces vêtements, une armure rose de la même couleur que les pétales de rose et d’orée comme le soleil. Le haut s’arrête en dessous de sa poitrine plutôt avantageuse, il est a long manches, Un dessein d'aile a était graver sur son armure. Sont bas est un pantalon avec une jambe rose avec le genoux d’orée et l'autre jambe d'orée avec le genoux en rose et l'arc quel tenait était une arme magnifique, grand, long et léger ornant à ces extrémité deux lames acérée, un véritable bijoux. Il descendit les marches d'un pas moyen et s'arrêta près de la jeune femme.

-Xing Cai...c'est bien toi? Je suis heureux de te voir enfin de retour. Dit-il l'air soulager. Je me suis inquiéter quand j'ai entendu se qui se passait à Xi Liang...je suis heureux que toi et ton unité soit revenu sans encombre. Dit-il une douceur dans la voix. Quel sont les nouvelles? Dit-il cette fois-ci sur un ton neutre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhang Bao
Général Barbare
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Ven 4 Mar - 2:41

Bao était parti en hate, car il devait se vétir de son armure avant de se rendre dans la cour du château. Il courait dans les couloirs et croisa d'ailleurs l'un des officiers responsable d'une cinquantaine de gardes, il lui ordonna d'aller aux baraquements et de mobiliser son unité, tous devraient se munir d'armure loures de lances et de boucliers rectangulaires. Ils devaient se rendre à l'extérieur en formation dans cinq minutes exactement... Car c'est le temps que Zhang Bao estimait nécessaire pour que les arbalétriers prennent place et pour qu'il se rende également dans la cour. Entrant alors dans sa chambre, il ouvrit son coffre et en sortit son armure et son casque, retirant sa tunique et son pantalon, il enfila alors le pantalon et les cottes de maille qui allaient avec l'armure, puis il enfila cette dernière sans difficulté, avant de finalement passer la tête dans son beau casque. Le poids de l'armure lui parut quasiment insignifiant, car depuis cette longue campagne du sud, il avazit appris à vivre avec ce poids constant. Il saisit alors sa hallebarde, et replaça le fourreau de son épée (et cette dernière dedans) à sa ceinture. Enfilant ses bottes d'acier, une par une, il resta figé un instant sur une blessure à sa main... Une blessure comme tant d'autre, mais elle captivait son attention, il en vint même à sourire de son propre comportement, puis il se remit en situation, l'intru, les forces en cours de mobilisation...

Se relevant avec hâte, le général du Shu se précipita en dehors de sa chambre et en referma la porte. Il prit le couloir principal et arriva juste derrière ses soldats qui, déjà, commençaient à sortir en formation. Ils formaient deux rangées, une à gauche et une à droite, et tous partaient, avec un très léger interval, du côté opposé pour former un carré. Ils se déplaçaient dans la cours d'une course militaire, mais se déplacaient surtout sur le côté, car ils formaient, petit à petit, un carré de boucliers entourant les étrangers. Les soldats partaient et se collaient à leurs prédecesseurs...En même temps, les arbalétriers prenaient place sur les miradors, visant chacun leurs cibles, que ce furent les archers ou la demoiselle. Un puissant fracas métallique retentissait dans la cour, si bien que tous les serviteurs s'étaient écartés. Bientôt le carré fut refermé, et le chef de l'unité vint compléter la case manquante. Tous étaient en place, et seul manquait à l'appel le général Bao qui avançait précautionneusement, la hallebarde au raz du sol dans la main droite, dont seule une partie du manche dépassait du haut de son corps. Son casque le rendait plus sérieux, et son visage brutal révélait les traits d'un véritable combattant. Il apparut enfin dans la lueur du soleil, les arbalétriers armèrent leurs flèches, les soldats se ressérèrent, et Bao observa la demoiselle et les archers. Il remarqua que son demi-frère Zao Fei était près de la demoiselle, pourquoi prenait-il tant de risque ? Elle aurait pu lui planter une lame dans le coeur qu'il n'aurait rien vu venir...Zhang Bao ne jeta pas un regard en arrière, il savait que ses soldats savaient ce qu'ils avaient à faire... Il établit donc la phrase de procédure habituelle, dite avec brutalité et énergie.


-Déclinez votre identité sur le champ ! Ne cherchez ni à vous défendre ni à fuir, Ces hommes sont entrainés et nos arbalétriers n'hésiteront pas à faire feu sur chacun d'entre vous si vous tentez une quelconque esquisse de fuite ou d'attaque. Sachez que si vous gardez le silence nous vous feront parler par la torture, alors je vous conseille d'obtempérer.

Bien que le visage de la jeune femme lui rappelât quelque chose, il préférait ne prendre aucun risque, sa formation et son expérience lui avaient appris à se tenir sur ses gardes en toutes circonstances. Il fixa froidement la demoiselle en attendant une réponse, ignorant totalement Zao Fei.

_________________
Si j'ai pu tuer les géants monstres du Nanman, alors je ne vois pas en quoi tu pourrais me poser problême... Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xing Cai
La Redoutable
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Ven 4 Mar - 10:32

Il s'agissait de Zhao Fei qui avancer dans sa direction. Depuis plusieurs mois il ne s'était pas vu. Il n'avait rien changer n'y son armure n'y sa coiffure, elle avait une armure bien différente de son ancienne. Le sourire lui était revenu, elle le détaillé: Ces cheveux noir long tenue par un élastique queue de cheval. armure bleue ornée d'or. Il lui demandé les nouvelles:

Zhao Fei et oui ces bien moi je suis de retour. Les nouvelles sont qu'on a enfin reussi à finir cette bataille. On a eu beaucoup de mal au départ à se sortir de cette galère. Toute les stratégies je créer était déjouer par l'ennemi plusieurs soldat son mort et j'ai même était blésser plus d'une fois mais un espion faisait parti de nos rang. J'ai alors était de garde de nuit et une se faufilait hors du château, il s'agisait de la l'espion. Je l'ai tuer et demander a mon supérieur de finir le combat seule avec mes soldat. Peu son mort ou blesser mais nous avons venger les morts. J'ai était promus général des archers du Shu.

Puis un homme un peu bourru fis son entré avec ces soldats. Il avait l'air d'un barbare. Il portait une armure qui n'étaitpas vilain mais devait être lourde.Il lui demandait de décliner son indentité et lui disait qu'il était inutile de fuir.

"Calmez-vous je ne suis pas une ennemi, je suis la nouvelle général des archers du Shu. Dit-elle avec un grand sourire. Je ne compte pas fuir, loin de moi l'idée de fuir. Je me nomme Xing Cai."


Dit-elle en lui faisant la révérence et avec un grand sourire.

Maintenant s'il vous plait pourriez vous décliner votre identiter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zao Fei
Général et Héros du Shu/ Bras droit de Liu Bei
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Ven 4 Mar - 11:16

Zhao Fei et oui ces bien moi je suis de retour. Les nouvelles sont qu'on a enfin reussi à finir cette bataille. On a eu beaucoup de mal au départ à se sortir de cette galère. Toute les stratégies je créer était déjouer par l'ennemi plusieurs soldat son mort et j'ai même était blésser plus d'une fois mais un espion faisait parti de nos rang. J'ai alors était de garde de nuit et une se faufilait hors du château, il s'agisait de la l'espion. Je l'ai tuer et demander a mon supérieur de finir le combat seule avec mes soldat. Peu son mort ou blesser mais nous avons venger les morts. J'ai était promus général des archers du Shu.

-Tu m'envoie rassurer. Dit-il sur un ton neutre, se fut ensuite l'arrivée du barbare de service, Zhang Bao son demi-frère. Celui-ci portait une armure sympathique et un casque qui allait bien avec son visage sculpter à la serpe.

-Déclinez votre identité sur le champ ! Ne cherchez ni à vous défendre ni à fuir, Ces hommes sont entrainés et nos arbalétriers n'hésiteront pas à faire feu sur chacun d'entre vous si vous tentez une quelconque esquisse de fuite ou d'attaque. Sachez que si vous gardez le silence nous vous feront parler par la torture, alors je vous conseille d'obtempérer.

*Toujours aussi douer pour la diplomatie a se que je voit*

"Calmez-vous je ne suis pas une ennemi, je suis la nouvelle général des archers du Shu. Dit-elle avec un grand sourire. Je ne compte pas fuir, loin de moi l'idée de fuir. Je me nomme Xing Cai."

Zao Fei fixait Xing Cai avec attention, celle-ci avait beuacoup mûrie depuis ces mois d'absence, les évènements près de Xi Liang y était visiblement pour quelques chose. Zao repensas à leurs enfance à grandir sur les champs de bataille avec sa soeur et Zhang Bao(avant que celui-ci ne parte de son coter il y a plusieurs années) et ces retrouvailles lui donnait le sentiment de revenir à cette époque et cette scène lui rappelais les querelles familial. Zao Fei fixa Zhang Bao d'un air impassible.

-Zhang Bao, Calmez-vous, elle fait partie de notre armée, c'est la nouvelle général des unités d'archers du Shu. Dit-il sur un ton neutre.

Maintenant s'il vous plait pourriez vous décliner votre identiter?

Zao Fei s'avait que Zhang Bao n'aurait pas reconnu sa demi-soeur, faut dire que cela faisait plusieurs année qu'il ne l'avait vue, mais il garda sa pour lui, préférant les laisser se rappelez par eux-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhao Yun
Le Jeune Dragon
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 26/02/2011
Localisation : Chine

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Ven 4 Mar - 16:45

Après être sortit de la bibliothèque, Zhao Yun c'était directement dirigé en dehors du château pour aller dans son restaurant favoris.C'était un petit restaurant, avec quelques tabourets en bois, sans couleurs. Là, il avait mangé, bu et parlé avec les paysans qui s'asseyaient à ses côtés. Il aimait gardé son coté naturel que beaucoup d'officier perdait lors de leur ascension dans la hiérarchie. Il se préparait à effectuer sa balade quotidienne, quant un serviteur affolé se rua sur lui:

"Maî...Ouf.....Maître Zhao Yun ! Une femme c'est présentée dans l'enceinte du château. Elle demandait à voir seigneur Bei !"

Le jeune dragon reprit tout de suite son sérieux, puis le questionna:

" Est elle encore dans le château ? "

" Oui, elle y boit du thé en ce moment même, comme je vous l'ai dis pré....."

D'un seul bond, il bondit hors du restaurant de fortune et se mit en route vers la forteresse qui n'était pas loin, par chance. Il courait à toute allure, si bien qu'il ressemblait à un dragon. De plus, son armure devait être lourde....Très lourde. Mais d'un seul coup, l'officier se rendit compte qu'il avait oublié sa lance dans sa chambre.Il se lamenta quelques secondes, avant d'atteindre l'immense porte du palais.

Il entendit 3 voix. Celle de la femme, celle de Zao Fei et celle de Zhang Bao.

Il n'entra pas tout de suite. Il voulait écouter la conversation pour savoir si il y avait une menace, la main sur son étui à couteau.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhang Bao
Général Barbare
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Ven 4 Mar - 18:19

Le général du Shu n'eut pas longtemps à attendre la réponse de la demoiselle, mais bien que ces secondes furent peu, elles parutent très certainement longues aux yeux de tous les soldats qui étaient en formation antour d'elle. Les arbalétriers n'attendaient que le signal, bien que celui-ci ne vint pas, et tous purent entendre la réponse de la demoiselle.

"Calmez-vous je ne suis pas une ennemi, je suis la nouvelle général des archers du Shu. Dit-elle avec un grand sourire. Je ne compte pas fuir, loin de moi l'idée de fuir. Je me nomme Xing Cai."

Cette voix, ce nom...Bao avait déjà entendu cette voix et ce nom, il ne se souvenait pas où et quand, mais il se sounvenait du nom et de cette voix... Ainsi cette demoiselle était également le général des archers du Shu. Bao n'avait pas été informé de la promotion d'un quelconque officier, mais après tout il ne pouvait pas être au courant d'un front qui ne le concernait nullement...Il n'apporta aucun signal à ses troupes, qui commençaient à se demander pourquoi Bao hésitait tant ? Des murmures parcouraient les rangs, certain ayant reconnus le nom, d'autres demandant à leurs voisins qui elle était, d'autres disant enfin que Zhang Bao ne semblait pas reconnaître sa propre soeur, et ils avaient raison... Bao était totalement incapable de se remémorer ce prénom... Tous ses hommes se tenaient prêts à entrer en action, et à ce moment, Zao Fei parla.

-Zhang Bao, Calmez-vous, elle fait partie de notre armée, c'est la nouvelle général des unités d'archers du Shu

Ce commentaire de la part du général Fei. Car elle venait elle-même de le dire. Bao resta impassible, ignorant quasiment le commentaire de Zao Fei. Car en réalité il était concentré pour se remémorer où il avait entendu ce prénom...La proximité de la jeune femme de Zao Fei lui faisait remonter des souvenirs de jeunesse, mais une zone de flou persistait. Il savait que celle-ci était en rapport avec la demoiselle qui se présentait à ses yeux, mais il n'arrivait pas à s'en rappeler... Depuis sa longue, très longue, campagne au sud, il avait oublié la plupart des personnes qui peuplaient son passé... Il se souvenait bien évidemment de son père, de ses oncles, de son frère...Mais il savait que quelqu'un s'était battu aux côtés de Fei et de lui même, et ce n'était pas Bei, Fei ou Yu... Le croisement du regard de l'un de ses soldats qui avait tourné la tête le fit revenir à la réalité, il avait trop fait patienter ses hommes et la demoiselle, même s'il ne se souvenait plus de qui elle était, il se devait de lui répondre...

-Je me nomme Zhang Bao, général du Shu et fils de Zhang Fei, l'un des cinq tigres du Shu.

Zhang Fei. énoncer ce nom à l'oral lui fit presque lacher sa hallebarde. Il venait d'avoir un déclic, Zhang Fei, Zhang Bao, Zhang...Zhang XingCai !! Xing Cai ! Zhang Bao eut le déclic et ne sut pas du tout comment réagir sur le coup. Il se sentait idiot de n'avoir pas reconnu sa soeur, elle avait bien changée, certes, mais tout de même, il avait oublié le nom de sa propre soeur. Il fut alors prit d'une puissante crise de rire, un fou rire incontrôlable et tel qu'il s'appuya sur sa hallebarde pour rester debout. On l'aurait cru saoul tellement il en riait. Tous ses soldats se retournaient, intrigués par le curieux comportement de la brute. Et l'un des soldats vint même jusqu'à lui en lui demandant ce qu'il avait. Ce dernier, tentant de se calmer un minimum, répondit comme il le pouvait.

-Rompez les rangs ! "rire" Cette femme n'est autre que ma soeur.

Les arbalétriers qu'on ne pouvait entendre riaient déjà, enfin Bao avait reconnu sa propre soeur, honte à lui de ne l'avoir reconnue plus tôt, mais il l'avait au moins reconnu, tous les soldats s'écartèrent et rompirent le carré, Bao leur donna même la permission de retourner dans leurs baraquements. Ce qu'ils firent tous. Il s'arréta donc de rire, et fixa sa soeur dans les yeux de son regard brutal. Il ne connaissait plus le mot tendresse depuis longtemps, la seule tendresse qu'il avait était la tendresse du vin. Il planta alors sa hallebarde dans le sol, retira son casque et le posa sur cette dernière, laissant alors sa tête à l'air, dans le but que sa soeur, si elle ne l'avait pas déjà fait, le reconnaisse. Il sourit, ce qui arrivait très rarement, mais ne dit pas un mot ni ne s'approcha...

_________________
Si j'ai pu tuer les géants monstres du Nanman, alors je ne vois pas en quoi tu pourrais me poser problême... Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xing Cai
La Redoutable
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Ven 4 Mar - 19:18

L'homme qui se tenait devant elle était grand bourrue. Les hommes qui était autour de la jeune fille se chuchoter et murmurait des choses que "La Redoutable" ne comprenait pas. L'homme au casque cherchait quelque chose il était pensif mais Xing garda son sourire radieux. Un atmoshère assez bizarre peser dans la piéce. Elle commencer a regretter d'être la. L'attente commencer a se faire alors elle regarda vers Fei puis l'homme se decida a décliné son identiter "Zhang Bao". Xing n'eut aucune peine à se rapeller de son grand frèremais lui apparement ne sens rappele pas. Puis il retourna dans ces penser quelque seconde avat d'éclater de rire. Enfin il venait de se rappeler de sa petite soeur et demanda à ses hommes de baisser les armes. Son rire s'estompa et il enleva son casque. Et la Xing fut étonnet de voir a quel pointson grand frère avait changer. C'était devenu un homme et apparement très fort. Sa peau bronzer et il avait des muscles, et était devenu un grand homme avec des cheveux court. Son armure avait l'air lourde. Elle s'approcha de Zhang Bao et regarda son visage et posa sa main sur son visage avec son plus grand sourire.

Tu es devenu un homme maintenant sa me fait plaisir de te revoir mon cher grand frère.

Elle caressa légérement le visage de Zhang et retira sa main etse retourna vers Zao pour lui dire.

On est enfin tous rassembler sa fait très plaisir;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zao Fei
Général et Héros du Shu/ Bras droit de Liu Bei
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Ven 4 Mar - 19:53

Les retrouvailles entre Xing Cai et Zhang Bao semblait bizarre, Zhang Bao en pleine réflexion et Xing Cai qui semblait ne pue s'avoir ou se mettre, quand soudain Zhang Bao se mit a rire a ne plus pouvoir s'arrêter devant le regard surpris de Zao Fei.

*Zhang Bao rie?!...il est devenu fou.*

Zao fixa l'air surpris son demi-frère donnez ces ordres les larmes au yeux et du mal à reprendre sont souffle tellement il riait. Après quelques minutes plutôt bizarre du moins pour Zao Fei, Zhang Bao s’arrêta de rire, planta son hallebarde dans sol(Liu Bei va pas être content s'y il remarque un trou dans le plancher en cerisier) et retira son casque qu'il déposa sur celle-ci.

*Je sais pas s'y sa va l'aider à le reconnaître*

Zao eu la réponse en voyant sa petite soeur s'approcher de Zhang Bao, déposer une main sur son visage et lui faire un sourire.

Tu es devenu un homme maintenant sa me fait plaisir de te revoir mon cher grand frère.

*Autant pour moi*

Ensuite, sa jeune soeur se tourna vers Zao et s'adressa à lui avec une voix douce.

On est enfin tous rassembler sa fait très plaisir.

Zao Fei ne répondis que d'un simple signe de oui de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhao Yun
Le Jeune Dragon
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 26/02/2011
Localisation : Chine

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Ven 4 Mar - 20:15

* Xing Cai est revenue ? Ce serait la soeur de Zao Fei et de Zhang Bao ? Etonnant.....*

Non, en effet, plus rien ne l'étonnait. Il essayais de se souvenir des quelques moments qu'il avait passé avec la jeune femme. Si sa mémoire ne lui jouait pas des tours, c'était une jeune femme assez calme, tout le contraire de son père. Il se souvenait quelle était d'une beauté rare pour une combattante comme elle. Oui, car, même si elle était douce en dehors des champs de batailles, lors des guerres, elle faisait preuve d'une agressivité impressionnante, ce qui faisait rappelé qu'elle était bien la fille d'un des 3 frères de serment.

Et puis ce lien de fraternité avec Zao Fei ?


*D'autant que je sache, Zao Fei n'est pas le fils de Zhang Fei. Ils auraient donc la même mère, mais pas le même père ?*

Pour le jeune dragon, la famille représentait énormément, c'est pour cela qu'il essayais de s'éclaircir les idées aux sujet de la prestigieuse famille qu'était la famille de Cai. D'apparence, elle n'avait pas hérité du trait physique de son père. Elle était fine, avec un visage fin. Elle portait une armure avec des couleurs vives et surtout, elle était assez grande.Elle avait l'air d'avoir mûrie....Oui, elle semblait beaucoup plus mûre.... Surement à cause de l'horreur des guerres.

Il laissa tomber sa main qui était sur l'étui de son couteau, avant de repartir vers l'écurie.

*Laissons les fêter leurs retrouvailles.*pensa t'il.

Il demanda qu'on lui prépare le meilleur étalon de Cheng Du, puis s'en alla vers une colline où maître Huang Zhong s'entrainait à l'arc.

Il fallait le prévenir de la réunion à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhang Bao
Général Barbare
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Ven 4 Mar - 23:19

L'action de Bao avait eu l'effet escompté, du moins c'est ce qu'il pensait, car il n'était pas sur qu'elle l'eut reconnu avec son nom. C'est d'ailleurs pourquoi il avait enlevé son casque, pour qu'elle le reconnaisse... Et comme il l'eut espéré elle le reconnut. Elle resta sans bouger, certainement étonnée, de toute façon, ça se voyait sur son visage qu'elle l'était... Elle l'observait très certainement, il en profita donc pour faire de même. Son visage enfentin avait grandement changé, elle n'était plus l'enfant qu'il avait connu, bien qu'il fut son grand frère de quelques mois, il fut impressionné du fait que la maturité ait tant frappé son corps et particulièrement son visage. Elle portait toujours les cheveux mi-longs, ça, ça n'avait pas changé du tout. En revanche, elle était devenue vraiment très belle, on avait du mal à croire que son nom complet était Zhang Xingcai...Elle n'avait pas du tout hérité des traits bourrus de Zhang Fei, mais plutôt du doux visage de sa mère. Il l'imaginait mal sur un champ de bataille, mais savait qu'il ne fallait pas se fier aux apparences depuis qu'il faillit être tué par la guerrière Zhu Rong... Puis de sa démarche qui était une démarche de guerrière mélangée à celle d'une demoiselle, qui formait donc une belle contradiction, elle s'approcha de Bao qui ne put que sourire. S'arrétant à une cinquantaine de centimètres de lui, elle posa la main sur sa joue, le contact de la tendre main de Cai sur sa joue fit encore plus sourire Bao, d'ailleurs, il remarqua la puissance des doigts de sa soeur rien qu'au contact, même si elle était tendre, on pouvait facilement distinguer le fait qu'elle fut archère. Elle sourit alors de toutes ses dents en carressant sa joue et prit la parole.

Tu es devenu un homme maintenant sa me fait plaisir de te revoir mon cher grand frère

Dans sa phrase, il y avait une contradiction qui faillit faire rire Bao, en effet, elle s'exprimait comme si elle fut plus vieille que lui, et pourtant elle soulevait bien le fait qu'il fut son grand frère dans la fin de sa phrase. Bao sourit de plus belle mais ne répondit rien, que répondre de toute façon ? Il était futile de répondre à une telle phrase, car faire des compliments en retour n'en étaient pas vraiment, les compliments devaient venir instinctivement et non en réponse à d'autres compliment, du moins c'est ainsi que raisonnait Bao. Puis, Cai reprit la parole.

On est enfin tous rassembler sa fait très plaisir.

Bao fit mentalement le calcul des années passées au sud, mais perdit rapidement le compte, il était vrai qu'ils avaient passés plusieurs années séparés depuis qu'il avait été remobilisé au Sud, et il ne se souvenait même pas s'il avait eu le temps de leur dire au revoir... Il aurait bien voulu savoir où ils furent mobilisés, mais s'abstint pour le moment. Fei venait d'acquiescer d'un mouvement de tête ce qu'avait dit Cai. Bao quand à lui, prit la parole.

-Il est vrai qu'il est plaisant que nous soyons tous trois réunis après ces longues années de séparation. Et à ce que je vois nous avons tout trois changés...Xing Cai, avant que je n'oublies, un conseil de guerre tiendra lieu sous peu...

Le général barbare avait dit cette dernière phrase d'une traite, car après tout, rien ne servait d'en discuter plus longtemps, à présent que c'était dit, ils pourraient passer à autre chose. Le sourire de Bao disparut petit à petit, et il s'appuya contre sa hallebarde, si bien ancrée dans le sol qu'elle ne bougea pas. Et il fixa sa petite famille qu'il dépassait en taille de plusieurs centimètres. Replongeant en même temps dans les yeux de sa seur que dans les souvenirs du bon vieux temps.

_________________
Si j'ai pu tuer les géants monstres du Nanman, alors je ne vois pas en quoi tu pourrais me poser problême... Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xing Cai
La Redoutable
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Sam 5 Mar - 10:01

Un conseil de guerre alors qu'elle venait de rentré. Ces pas possible se disait la jeune fille. Pas moyen de se reposer et retrouver sa famille pendant un moment, enfin bon ces la durloi de la guerre qui passe avant la et elle avait choisit cette voix la. Bon il ya un temps pour tout, un pour la guerre, un pour la famille et un pour le plaisir. Et la il était le temps de la famille et du repos. Surveillé ces pas de tout repos faut commender les troupes, faut faire les tours de garde et s'entraine et encore beaucoup de chose. Bon allé maintenant il fallait faire quelque chose, il n'allait pas rester la. Elle se retourna vers les garçons:

Alors qu'est ce qu'on fait?
Elle devien pensif et scruta le chateau. Des mur bleu, des contours de portes bleu incruster d'argent, des escaliers de blanc qui brillait. A terre il y avait des tapis bleu sur lequel était posé des petites tables et des couquer de fleur dans vase sur les table. La décoration était magnifique. Qu'est ce que se chateau et magnifique. Si ces frères avaient répondu elle ne les avait pas entendu trop dans ces pensés. La jeune fille pensé a un homme dont elle était amoureuse secrétement et ne compté le dire a personne mais rien que le fait de pensée a lui la faisait sourire. Elle savait que de toute manière elle pouvait toujours courir pour sortir avec lui deplus il s'agissait de son chez alors. Mais comme on dit l'espoir fait vivre. Un homme chef du Shu s'intéresserait-il a une femme qui n'est que général des archers? La guerrière connaisait d'avance la réponce. De plus elle préféré gardé cela secret sinon on se moquerais surement d'elle. Elle eut un petit soupir de désespoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zao Fei
Général et Héros du Shu/ Bras droit de Liu Bei
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Dim 6 Mar - 21:10

Alors qu'est ce qu'on fait?

Zao Fei s'avança un peux et stoppa sur le pas de la porte. Fixant le soleil qui semblait déjà bien au dans le ciel, Zao pris un air serein comme si le faite de voir l'horizon l'apaisait mais il n'en n'était rien, le faite de ce retrouvé en famille lui rappelait certains souvenirs de son passés. De l'autre côté des mur de l'enceinte, ont pouvait entendre les villageois vaqué à leurs occupations, le bruits des animaux, des marchand donnait de l'animation à la ville. Zao fixa Xing Cai et s'adressa à elle d'une voix douce.

-Xing Cai, tu n'a pas du vraiment te reposer ces derniers mois, alors...alors que dirais-tu de faire un tour dans la capital ? Ont pourrais se détendre et faire une patrouille en même temps, qu'en pense-tu?Dit-il l'air tendre.Si tu le souhaite...tu peux nous accompagnez Zhang Bao. Dit-il sur un ton neutre.

Regardant la scène de loin, assise sur une marche d'escalier, Miriallia, la jeune servante du château regardait les trois généraux du Shu et en particulier Zao Fei, qu'elle aime en secret. Se levant, la jeune servante retourna à ces tâches jetant un regard tendre au Prince Invincible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhao Yun
Le Jeune Dragon
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 26/02/2011
Localisation : Chine

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Dim 6 Mar - 21:39

Les deux tigres avaient enfin atteints Cheng Du. Le voyage c'était plutôt bien placé, malgrès la petite altercation avec les 5 bandits. Ils saluèrent les quelques paysans encore présent dans leurs champs et regagnèrent la forteresse. Ils passèrent l'immense porte d'argent qui s'ouvrit grâce à la force manuelle de 10 hommes. Zhao Yun pensa que faire leurs travail devrait être très éprouvent moralement et physiquement. C'était une des particularités du jeune dragon. Il témoignait du respect, même au plus petit homme de la hiérarchie militaire. C'était peut être pour ça que le peuple l'aimait tant.

Après avoir mes leurs chevaux respectifs dans l'écurie royale, ils entrèrent dans le palais et se dirigèrent vers la salle des officiers, où il semblait avoir de l'animation. Les couloirs où passèrent pour accéder à la salle était grands, et des tableaux le décorait. On sentait l'odeur du pain frais, vu que le couloir en question donnait aussi accès à la cuisine. Les 2 officiers se délectèrent de la moindre parcelle d'odeur qui parcourait le passage.


*Quelle magnifique sensation* pensèrent-ils.

Ils arrivèrent enfin à la salle et virent les 3 frères et soeurs, Zao Fei, Xing Cai et Zhang Bao en pleine conversation.

Huang Zhong fut surpris par la maturité du visage de la Redoutable et ne manqua pas de le dire:

" Xing Cai ? Est bien toi ? Tu as bien changée ! Je t'ai connue tu n'étais pas plus grande que 3 pommes !"

Zhao Yun sourit, priant le ciel, pour que la paix regagne rapidement le royaume qu'ils avaient si longtemps et durement protégés.

Malheureusement, ça n'allait pas se passer ainsi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhang Bao
Général Barbare
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Lun 7 Mar - 18:36

Alors qu'est ce qu'on fait?

Bao ne s'attendait pas vraiment à cette question, en fait, elle l'avait légèrement surpris étant donné qu'il était en train de replonger dans ses pensées, il se demandait sur quoi porterait le conseil de guerre en fait, car il savait que s'il avait été rapatrié lui, et pas un autre du front du sud comme Wang Ping qui pourtant l'égalait en presque tout point, c'était parce qu'il avait le premier réussit à tuer l'un des monstres géants du Nanman en leur enfonçant une flèche par oeil... En tout cas il était honoré de pouvoir participer à un conseil de guerre de Cheng Du, il tenterait certainement de contenir ses ardeurs lors du conseil, car malgré son nom de Zhang, il était parfois fin stratège, mais au fond de lui il savait qu'il ne pourrait se taire si jamais il était en totale contradiction avec un plan proposé. De plus, il savait très bien que le seigneur Liu Bei était totalement répugné par la guerre, il l'avait prouvé plusieurs fois, et particulièrement lors de la prise de Cheng Du. où Zhang Bao s'était démarqué avec sa demi soeur et son demi frère. Ce qui lui valut une mutation au front du sud contre les Nanmans. Ces barbares sans foi ni loi... Zhang Fei lui avait un jour expliqué qu'il était certainement l'un des plus puissant généraux du Shu au combat si ce n'est le meilleur. En effet, Fei était le plus puissant fantassin des cinq tigres du Shu. Huang Zhong était le meilleur archer, Zhao Yun le meilleur cavalier, Guan Yu était surnommé le Dieu de la Guerre et Liu Bei était certainement le personnage le plus charismatique de toute la Chine si ce n'est du monde... Tous avaient une influence sur le royaume, et Zhang Bao, pour une fois qu'il allait participer à un conseil de guerre, n'allait pas partir sans avoir posé sa pierre sur l'édfice... Digne fils de Zhang Fei, il porterait bien son nom de Zhang. Ainsi pensait-il, ainsi agirait-il...
Il sortit de ses pensées lorsque son demi frère Zao Fei prit la parole, et il faillit éclater de rire quant au changement de ton utilisé.


Il ne tenta même pas de relever les paroles de Fei, il se concentra pour se retenir de rire, comme s'il était de trop dans ce trio. Zhang Bao sourit néanmoins, ne parvenant à contenir le sarcasme qui était la majorité du sourire qui planait sur le visage du guerrier, et c'est alors que deux hommes firent leur entrée... Tout d'abord il reconnut Huang Zhong, archer expérimenté ami de Yan Yan, qui était lui-même un ami de Zhang Bao. Huang Zhong était également l'un des cinq tigres du Shu. Ce qui forçait le respect... Ses cheveux et sa barbes grises étaient les témoins de son âge avancé, et malgré ça il continuait de se battre pour le seigneur Liu Bei...Bao le respectait en grande partie pour ça d'ailleurs.
Puis, derrière lui apparût Le petit Dragon de Chang Sha. Il l'avait déjà aperçut quelques minutes auparavent et le voila qui réapparaissait... Tous les yeux étaient tournés vers Xing Cai, et ce n'était pas étonnant vu qu'elle venait de rentrer d'un long voyage... Bao prit donc une décision comme ça, d'un simple coup de tête, comme si tout d'un coup, la subite envie le frappa.


-Bon, je vais vous laisser, j'ai à faire.

Le ton sans émotions avec lequel il avait dit ça laissait présager un étrange sentiment de lassitude. Il saisit sa hallebarde, ancrée dans le plancher, mit son casque sur la tête, décrocha la hallebarde du sol, et s'en alla à l'intérieur du château, vers sa chambre...

_________________
Si j'ai pu tuer les géants monstres du Nanman, alors je ne vois pas en quoi tu pourrais me poser problême... Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zao Fei
Général et Héros du Shu/ Bras droit de Liu Bei
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Lun 7 Mar - 19:33

L'arrivée de Zhao Yun et de l'un des prestigieux membres des cinq tigre: Huang Zhong anonçait que le Shu allait entrer en guerre. Une animations affolante régnait dans Cheng Du et plus particulièrement dans le château. Zao Fei ne prêta pas attention au paroles de son demi-frère Zhang Bao et préféra reporter son attention sur Huang Zhong et Zhao Yun qui venait juste de partir. Zao Fei salua le maître archers avec respect.

-C'est un honneur de vous revoir maître Huang Zhong. Dit-il sur un ton respectueux. Zao Fei allait serrez la main de Huang Zhong quand un messager vint à leurs rencontre.

Messager:-Maître Zao Fei, Xing Cai, Huang Zhong votre présence est demandé au conseil de guerre qui se déroule en se moment.

-Merci. Tu peux disposer. Dit-il sur un ton neutre. Ont va devoir remettre notre détente à plus-tard. Saluant les personnes présente, il s'excusa et pris congé pour se rendre à la réunion de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les retrouvailles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les retrouvailles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Trois Royaumes :: RP (Saison 1) :: Cheng Du :: Le Château-
Sauter vers: